Avis de décèsMillau

Millau. Le lycée Jean Vigo vient de perdre l’un de ses professeurs les plus appréciés

François Trébosc s’est éteint à 52 ans seulement, après avoir lutté contre la maladie.

Arrivé dans l’établissement en septembre 1999, originaire de Limogne-en-Quercy, dans le Lot, il s’est très rapidement engagé dans des responsabilités internes tout en assurant des fonctions d’adjoint à la mairie de son village lotois.

François Trébosc a également mené des actions pédagogiques marquantes avec ses élèves. En 2004, pour sensibiliser les élèves à l’agrandissement de l’Union européenne, il avait co-organisé un voyage de Strasbourg à Prague, intégrant la visite guidée du camp mixte d’Auschwitz. Ce projet s’était finalisé avec la venue à Millau de Robert Marcault, survivant d’Auschwitz, venu témoigner devant lycéens et collégiens à la Salle des Fêtes du Parc de la Victoire.

François Trébosc s’était également engagé dans le projet du Centenaire de la Grande Guerre, en partenariat avec le 122e régiment d’infanterie du Larzac. Ainsi, après avoir fait travailler ses élèves sur les archives pour retrouver des soldats aveyronnais de 14-18, il avait organisé un voyage vers les champs de bataille de Verdun, des Eparges (Meuse) et de la Main de Massiges (Marne), voyage marqué par une cérémonie commune avec le 122e sur la nécropole de Minaucourt-Le Mesnil-Lès-Hurlus.

Mais ces deux exemples d’actions ne doivent pas cacher l’essentiel : François Trébosc était unanimement apprécié de ses élèves, qui le trouvaient passionnant, rigoureux, consciencieux et exigeant pour les amener au succès du bac et à l’autonomie dans les études supérieures. Ils lui vouaient un profond respect. Quant à nous, ses collègues, nous avons eu le bonheur de connaître son humour, sa gentillesse, sa disponibilité. Il nous manque énormément.

Un livre d’or est disponible à l’accueil du lycée pour vos témoignages de sympathie.

Les collègues et amis de François Trébosc

Bouton retour en haut de la page
X