Rugby. Millau / Villefranche-de-Lauragais : le debrief par Stéphane Sécail

Dimanche au Parc des Sports, en s’imposant 38 à 34, les rugbymen somistes ont validé leur victoire initiale acquise à Cahors et signent ainsi un excellent début de championnat.

Un nombreux public, un temps splendide, deux belles équipes de Fédérale 2, tout était réuni pour assister à un joli spectacle et ce fut le cas.

Face aux Haut-Garonnais qui s’étaient déplacés en Aveyron pour faire un coup, le SOM réalise une entame parfaite en inscrivant rapidement deux essais par les deux jeunes ailiers Alban Perret et Gauthier Wadelle (après un gros travail sur maul des avants) pour mener 14 à 0. Mais face à une équipe présentant les mêmes caractéristiques que les Millavois, c’est-à-dire autant joueuse selon les dires de Baptiste Majorel, il ne faut pas se relâcher. C’est pourtant ce qu’on fait les sang et or qui sont retombés dans leurs travers et ont commis beaucoup de fautes.

La deuxième partie de mi-temps n’a pas été bonne et Villefranche avec 2 essais (dont un de pénalité) plus 2 pénalités converties par leur excellent buteur, a viré en tête à la pause 20 à 17.

Très bonne réaction des locaux en début de deuxième mi-temps. Le capitaine Ewen Perraux excellent dimanche, a sonné la révolte et a franchi une fois de plus la défense adversaire pour offrir au jeune arrière Jason Pupunat un essai pour son premier match en équipe Une, à seulement 19 ans.

Avec un autre essai de pénalité cette fois pour les Millavois, ces derniers ont pris le large pour mener 31 à 23 à la 55e minute. Villefranche va recoller au score et Millau réagir, l’essai de la délivrance sera marqué par Nuku au terme d’un énième mouvement collectif de grande qualité.

Au final, victoire 38 à 34 avec 5 essais inscrits. Le coach Baptiste Majorel est satisfait de la victoire et toujours selon lui, « les spectateurs ont pu assister à un gros match de rugby ».

Il n’y a pas de blessés à déplorer ce qui est encourageant pour la suite du championnat, par contre pour être performant sur la durée il faudra régler la discipline. En effet, les Millavois dimanche ont concédé 17 pénalités à leurs adversaires ce qui est énorme. Etre discipliné sera donc le crédo de travail pour les semaines à venir.

Pour terminer, l’entraineur principal du SOM avoue être « très fier des éducateurs du club qui préparent des jeunes garçons à évoluer en équipe première et chaque saison de nouveaux talents pointent leur nez. C’est une belle satisfaction pour le projet club amorcé depuis quelques saisons et la reconnaissance du bon travail accompli ».

L’équipe 2 a gagné elle aussi et démarre le championnat par deux victoires ce qui laisse augurer d’une bonne saison avec la qualification comme objectif.