Samedi, l’équipe première recevait celle de Rieupeyroux, classée en milieu de tableau avec deux points de plus.

Dès l’entame de la partie, les joueurs de Millau rentrent parfaitement dans leur match et confisquent le ballon à l’adversaire. Présents aux duels et incisifs, les locaux, sur un beau débordement de Robin Couchot bien lancé par Hugo Fernandez, mettent en difficulté l’arrière garde des Ségalis.

Couchot fait alors la différence et transmet à Noé Moly qui, de près et du plat du pied, loge le ballon au fond des buts. Dès la 5e minute, les Millavois prennent donc le contrôle de la partie.

Durant les trente minutes suivantes, Millau continue sa domination et va même doubler la mise grâce à Moly, mais le but sera annulé par l’arbitre qui signale une faute peu évidente dans la surface de réparation.

Faute d’avoir enfoncé le clou, petit à petit les locaux laissent les Rieupeyrousains reprendre du poil de la bête et clairement, sous l’impulsion de Thibault Alet, les visiteurs se font menaçants et dominent le dernier quart d’heure de cette première mi-temps. Leur jeu très direct et viril gène des Millavois plus joueurs.

Cependant, dans les buts, Adrien Malaval veille au grain et s’interpose victorieusement sur une première tête de Alet. Dans la foulée, sur coups de pied arrêtés, Rieupeyroux continue à menacer Millau et les locaux sauvent deux fois sur la ligne, sur des actions rassurantes de Robin Couchot.

Le défi physique de Rieupeyroux

La mi-temps est sifflée sur le score de 1-0. La maitrise est millavoise, mais les visiteurs n’ont pas abdiqué.

La seconde mi-temps reprend sur le même rythme, Rieupeyroux continue à imposer le défi physique en jouant très direct sur son avant-centre qui use et abuse de déviations aériennes. La défense locale plie mais ne rompt pas, tandis que les Millavois se procurent quelques occasions. Sur un ballon gagné en milieu par Robin Couchot, ce dernier lance bien Lohan Simoes qui élimine son défenseur et rentre dans la surface de réparation ; le dernier défenseur n’a alors d’autre possibilité que de déséquilibrer le benjamin de l’équipe millavoise qui allait se présenter seul face au gardien. La sentence tombe immédiatement, l’arbitre siffle un pénalty indiscutable, transformé impeccablement par Moly à la 55e minute.

Millau sur le podium !

Dès lors, les visiteurs lancent les dernières forces dans la bataille afin de revenir au score. Le jeu se durcit, mais heureusement le trio arbitral ne perd pas son calme. Millau continue à bien résister tout en essayant de poser la balle face à des visiteurs déterminés, mais dont les offensives basées essentiellement sur le jeu long et leur avant-centre permettent de faire briller la défense Millavoise.

En fin de rencontre, Millau va pouvoir encore s’illustrer sur plusieurs coups de pied arrêtés, mais sans pouvoir faire la différence. Score final : 2 – 0.

A noter une bonne prestation du trio arbitral très ferme lors de la rencontre et clair dans ses décisions, mais à qui l’on peut toutefois reprocher une promptitude à dégainer le carton…

Il s’agit d’une belle victoire de Millau qui prend la troisième place de la poule G de Régional 3 et commence à dessiner les contours d’une belle fin de saison.

SO Millavois sur Score n’co