✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
OpinionPolitique

Opinion. « Transfert du FabLab : Mme la Maire veut-elle favoriser le secteur privé au détriment du monde associatif ? »

Comme nous l’avions déjà dit, le FabLab doit rester à sa place actuelle, au sous-sol du CREA où il fonctionne très bien avec un bilan positif, grâce au bénévolat des associations et le projet Silex doit y être finalisé, étant donné que les aménagements y sont déjà réalisés.

Cet espace au cœur de la cité constitue un lieu de ressources, selon les principes de la charte des FabLabs, avec un accès ouvert à toutes et tous, pour les nouvelles technologies afin d’accompagner les utilisateurs dans la fabrication concrète de leurs projets, dans un esprit de non-marchandisation, de partage et d’entraide. Ces aménagements, votés à l’époque par Madame la Maire, ont coûté de l’argent aux citoyens contribuables.

Le transfert du FabLab et le retour des archives municipales à sa place vont engendrer des surcoûts et constituer un gaspillage d’argent public inacceptable, surtout dans le but de favoriser un secteur privé qui récupérerait le FabLab à son compte.

Il faut rappeler que les archives municipales avaient été enlevées du sous-sol du CREA à cause de l’humidité, or il y a toujours des remontées humides, il est donc aberrant de vouloir les remettre dans ce lieu. La ville de Millau possède d’autres bâtiments plus appropriés où les archives municipales pourraient être stockées.

Publicité

Nous tenons à dénoncer la logique marchande de privatisation de Mme la Maire et à apporter notre soutien total aux adhérents et bénévoles de l’association millavoise CréaLab.

Nous sommes prêts à participer à toutes les actions qui seront entreprises pour empêcher ce transfert illégitime et incohérent qui dénote un comportement antidémocratique de Madame Gazel.

Georges Gaubert, section de Millau du PCF

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Bouton retour en haut de la page