MillauSpectacleThéâtre

Millau. « Fado dans les veines », dernier spectacle de la saison de l’ASSA/ATP

Mardi 29 mars à 20h30 au Théâtre de la Maison du Peuple de Millau, l’ASSA/ATP propose son dernier spectacle de la saison 2021/2022, « Fado dans les veines », écrit et mis en scène par Nadège Prugnard, par la Cie Magma Performing Théâtre. Un spectacle coproduit par la Fédération des ATP (durée : 1h30).

« Un peuple réduit au silence et dont « la langue a été arrachée ». On avait eu la chance d’entendre Fado dans les veines en lecture à la chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, en 2019. Tout y était déjà, pensait-on, tant l’envoûtement de la langue y est total.

Mais c’était compter sans la force de frappe de l’actrice et metteuse en scène à dérouler au plateau « un poème parlé-chanté des déracinements, des ombres de l’exil, du labyrinthe de la saudade, mais aussi la chanson-protestation, musicale et symbolique, à la gloire du peuple et des résistances du Portugal d’hier et d’aujourd’hui ».

Hier et aujourd’hui se joueront, face au public et en fond de scène, portés par tout un peuple auquel donnent corps les acteurs, dans une scénographie subtile que signe Benjamin Lebreton, faisant surgir des voix et des ombres derrière des voiles, dessinant des lumières comme des caresses ou des brûlures qui évoquent les images cinématographiques de Manoël de Oliveira ou de Loao Pedro.

Née en France, imprégnée de cette histoire et de ce pays qu’elle se réapproprie sur le tard, Nadège Prugnard capte magnifiquement, en poète visionnaire, la tragédie d’un peuple réduit au silence et dont « la langue a été arrachée ». Son grand-père avait fui le Portugal en 1926, avant même que la dictature et les guerres coloniales de Salazar saignent le pays, ouvrant la voie à un exil qui sera massif et douloureux.

Trois musiciens, deux actrices-chanteuses et une chanteuse de Fado accompagnent Nadège Prugnard sur scène. « On entendra le texte dit, chanté a cappella, en fado, en rock, au mégaphone, à l’orchestre (basse, batterie, trombone, tuba). C’est d’abord Nadège qui entre en scène, toute de noir vêtue. Elle invente une langue et un chant envoûtant, son souffle a la puissance et l’inattendu des flots de l’Atlantique » Marina Dasilva, journal l’Humanité.

« La soirée se terminera autour d’un verre et de petits fours, moment convivial que nous avons souhaité partager avec vous, n’ayant pu le faire en début de saison en raison du COVID », précise Claudette Lavabre, présidente de l’ASSA/ATP.

  • Billetterie au TMDP : le mercredi 23 mars et le lundi 28 mars de 18h30 à 19h30, dans le Hall du Théâtre. Le mardi 29 mars, soir du spectacle, dès 19h30 au Théâtre. Possibilité de poster ou de déposer dans la boîte aux lettres de l’ASSA-ATP (16 A boulevard de l’Ayrolle 12100 Millau) votre demande de billets accompagnée d’un chèque au nom de l’ASSA-ATP.
  • Tarif normal : 18 €. Tarif partenaires : 15 € (MJC, abonnés TMDP, Ecoles de Théâtre, danse, musique et chorales de Millau, groupes). Tarifs scolaires : 6 € et 5 € pour les moins de 12 ans.
  • Spectacle offert aux adhérents de l’ASSA-ATP de la saison 2020/2021 et 2021/2022.
  • Contact assa-atp : par téléphone : 05 65 61 04 66 (si répondeur laissez vos coordonnées, nous vous rappellerons)
  • Par courriel : assa-atp@orange.fr
  • Sur Facebook.

Autour du spectacle

Mardi 29 mars à 17h30, à la salle de conférence du CREA (10 boulevard Sadi Carnot), une conférence sur le Fado par Agnès Pellerin, en partenariat avec le comité de Jumelage de Millau Mealhada. Entrée libre et gratuite.

Bouton retour en haut de la page
X