✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
OpinionPolitique

Opinion. « Pour la création d’une résidence intergénérationnelle en sud-Aveyron »

Aujourd’hui, nos jeunes et nos seniors représentent une classe d’âge importante et grandissante dans la société. En Aveyron, cela représente plus de 55 % de notre population soit près de 155 000 personnes. La crise sanitaire sans précédent que nous traversons les a encore un peu plus fragilisés.

Les difficultés liées à la solitude et les risques grandissants d’isolement font que l’hébergement traditionnel ne répond plus forcément aux besoins de nos ainés pendant que plus d’un jeune ou jeune ménage sur dix se trouvent sans logement ou en situation précaire.

Les collectivités doivent prendre la mesure de la précarité de notre jeunesse tout en sécurisant et en redonnant une utilité sociale à nos personnes âgées. Le Département de l’Aveyron, par l’intermédiaire de l’habitat social, doit aujourd’hui relever le défi de la gestion locative à loyer modéré de ces publics spécifiques en les réunissant au sein de structures dédiées.

La solution du logement intergénérationnel permet au senior de ne plus être seul et de garder son autonomie et à l’étudiant ou au jeune ménage de se sortir d’une situation économique fragile et instable.

Publicité


C’est pourquoi, si vous nous accordez votre confiance les 20 et 27 juin, nous proposerons aux communes de notre territoire un projet de résidence intergénérationnelle. Une résidence intergénérationnelle consiste en une opération partenariale de logements collectifs, intermédiaires ou groupés, conçue pour accueillir un public intergénérationnel (étudiants, mères célibataires, personnes âgées ou bien encore ménages éligibles au logement social), prenant en compte les besoins de chacun tout en proposant des espaces communs favorisant les liens entre les habitants.

Les différentes générations ne partagent pas le même toit, mais vivent dans le même ensemble résidentiel pouvant être géré au quotidien par une association ou un opérateur de type mutualité. Véritable projet de société, vecteur de cohésion sociale, ce mode innovant de logement s’appuie sur l’échange et la solidarité entre générations.

Il permet à des catégories les plus fragiles, de rompre la solitude et l’isolement, prévenir la perte d’autonomie pour les uns et contribuer à une prise de départ dans la vie plus sécurisée pour les autres et au-delà d’encourager la solidarité et la transmission par l’humain avec un rôle donné à chacun.
C’est le sens de notre engagement citoyen et républicain.

Corinne Compan et Michel Durand
Candidats du « Printemps Aveyronnais » Canton de Millau-1

Bouton retour en haut de la page