Millau. Le retour des élèves à l’école se fera sans obligation

Emmanuel Macron a lâché quelques infos sur le déconfinement, cet après-midi, en préambule de son annonce attendue au début du mois de mai.

« Le déconfinement ne sera pas régionalisé, mais il s’adaptera aux réalités de chaque territoire », a annoncé cet après-midi le président de la République, Emmanuel Macron, à l’occasion d’une rencontre avec des maires.

Concernant les masques, « il faudra probablement imposer le port du masque dans les transports publics », même si « il y aura toujours une priorisation des masques FFP2 et chirurgicaux aux soignants ». Donc aucune obligation à ce jour, « il faudra avant tout respecter les gestes barrières ».

« Dans une logique de recommandation, pas d’obligation », le président de la République a encouragé les maires à acheter de manière massive des masques grand public. Chose que le maire de Millau a déjà faite, puisqu’il a commandé 25.000 masques grand public.

La rentrée scolaire après confinement sera quant à elle « progressive, concertée avec les élus locaux et adaptée aux réalités locales », notamment en fonction de la taille des communes.

La priorité serait donnée « aux plus jeunes, ceux qui ne sont pas autonomes », et « aux enfants les plus en difficulté ». La rentrée se fera sur la base du volontariat des parents, sans obligation de retour à l’école. « Ce sont les parents au final qui décideront ».