L’artiste millavois Dan expose au Créa

Après une première expérience au Syndicat d'Initiatives de Saint-Affrique, c'est seulement la deuxième exposition de cet artiste autodidacte.

Un hangar au cœur de Millau faisant office d’atelier, le son des Doors en fond, une moto garée là, parmi toutes sortes d’objets et de matériaux de récupération, un bout de mur repeint en gris sur lequel sont épinglées des photos, sources d’inspiration

« Ce qui m’intéresse, c’est la matière », avoue Dan. « J’aime la sculpture, et je me suis rendu compte que la matière pouvait aussi arriver sur les tableaux… Je déborde d’imagination ! », sourit-il.

Là se cache un artiste, un passionné, un créatif débordant d’imagination, discret, mais avec ce brin de folie qui le pousse à redonner vie à la matière… « L’esprit toujours curieux, j’expérimente différentes matières et effets, explique Dan. Elles restent la base de ma création, libèrent mon esprit autodidacte. Je suis passionné par la sculpture, et par des artistes comme Giacometti, Barcelo ou César, qui influencent mon travail et m’entraînent vers mon propre langage artistique ».

PLUS DE PHOTOS ICI 

Anaïs Picamoles (à droite), responsable de l’espace d’exposition destiné à la pratique amateur du Créa, et Hervé Marcillac (à gauche), directeur de la MJC, ont présenté l’artiste à l’occasion du vernissage de l’exposition, vendredi soir. Hervé Marcillac a insisté sur le projet novateur de cette galerie, « dont l’idée est de donner la possibilité aux artistes amateurs – même à ceux qui n’ont jamais exposé –, de pouvoir exposer dans de bonnes conditions. (…) On défend un droit à la création pour tous, afin de générer des parcours d’émancipation pour les individus ».