Causses et vallées
A la Une

À propos d’une stèle entre Millau et la Cavalerie

Sur le causse du Larzac, le long de la D809, près d’une aire de repos située entre La Cavalerie et Millau, apparaît une stèle avec une grande croix au-dessus de laquelle on peut voir une inscription. Bien que difficilement lisible, car martelé par le temps, on peut décrypter ceci :

« Ici est mort Joseph Fournié

Le… février1922

À l’âge de 36 ans

Publicité

victime d’un accident automobile

Priez pour lui »

La stèle repose depuis 102 ans en bordure de la route. © Marc Parguel

Qui était Joseph Fournié, dont la stèle plus que centenaire rappelle le souvenir ? Le Journal de l’Aveyron (19 février 1922) évoquant son décès nous apprend qu’il était industriel, époux de Marie-Louise Brouillet, et qu’ils habitaient tous deux aux Marronniers (au niveau de la barrière du Crès à Millau.)

© Marc Parguel

Quant à l’accident dont la pierre fichée fait écho, il nous est relaté par le journal de l’Auvergnat de Paris dans son édition du 11 février 1922 : « Samedi soir 4, a été découvert sur la route de Millau à la Cavalerie, le cadavre de M. Fournié, gendre de M. Brouillet, ancien président de la Chambre de commerce. M. Fournié, seul dans son auto, allait à Lodève. Par suite de circonstances encore inconnues, sa voiture a dû faire panache et l’a projeté à quelques mètres. La mort a dû être instantanée. Le défunt, très connu et très estimé à Millau et dans la région, y laisse d’unanimes regrets. »

Si les circonstances de cet accident n’ont jamais pu être totalement élucidées, sa famille et ses amis décidèrent en sa mémoire et à l’endroit précis où il périt d’ériger un monument monolithe vertical sur lequel figure une grande croix bien visible de la route, afin que chacun puisse se souvenir de cet homme estimé. Cette stèle est désormais un peu à l’écart de la D809, mais toujours bien en place près de l’aire de repos.

Marc Parguel

Bouton retour en haut de la page