Course à pied
A la Une

Gabriel Noutary entre dans la légende des 100 km de Millau par la grande porte

La course était alléchante, avec plusieurs prétendants au podium annoncés. Mais sous la chaleur de ce dernier jour du mois de septembre, le vainqueur de l’édition 2022, Gabriel Noutary, était vraiment trop fort pour la concurrence.

Le coureur de Caussade (âgé de 27 ans), en tête dès les 200 premiers mètres, a dominé l’épreuve de bout en bout. Premier au temps intermédiaire du km 25 en 1h31’47, il a accentué son avance au passage du marathon à Millau en 2h38’37 (environ un quart d’heure avant le vainqueur de l’épreuve du marathon…). Sa vitesse moyenne était alors de 15,43 km/h. Les connaisseurs apprécieront…

Après un passage en 4h44’49 à Saint-Affrique, la course était (presque) déjà gagnée, à moins d’un gros pépin. En effet, il avait alors environ 25 minutes d’avance sur son premier challenger, le régional de l’étape, Aurélien Connes (ACSA Saint-Affrique).

Publicité

Le retour vers Millau a été bien géré, et Gabriel Noutary, la moustache toujours impeccable, a passé la ligne d’arrivée sous les applaudissements nourris du public de la salle des fêtes, avec un temps de 6h58’03. Il pulvérise son temps de l’an dernier de plus de 6 minutes, et signe par la même occasion le 8e temps de toute l’histoire des 100 km de Millau. C’est la première fois que le vainqueur passe sous la barre des 7h depuis Burkhard Lennartz en… 1992.

« Nous n’avons pas les mêmes chaussures qu’à l’époque ni les mêmes routes », relativisait le champion peu après avoir passé la ligne d’arrivée, drapeau occitan sur les épaules et béret vissé sur la tête. Le père de deux petits jumeaux qui viennent de naitre a ensuite entonné l’hymne occitan « Se canta » avec le public.

Ne nous y trompons pas, avec cette deuxième victoire « stratosphérique », le commercial dans les fruits et légumes (et de vin) est entré par la grande porte dans la légende des 100 km de Millau.

Gabriel Noutary, « l’autre dimension » depuis 2022.
Gabriel Noutary avec ses fidèles suiveurs.

Le coureur de Saint-Affrique Aurélien Connes termine pour la deuxième fois à la deuxième place de l’épreuve en 7h26’08. Lui aussi bat son record.
Le podium est complété par Toni Caporale, qui pour sa première participation boucle les 100 km en 8h01’31.
Aurélien Connes au micro.

Bouton retour en haut de la page