✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
ActualitéCinémaPolitique

Millau. Le cinéma dans la tourmente

Le bilan 2021 du cinéma est « tout simplement catastrophique ». C’est ce qui ressort de la présentation des résultats effectuée lors du conseil municipal du jeudi 29 septembre.

Après six mois d’exploitation (juillet 2021 – décembre 2021) la société GPCI, nouvel exploitant du cinéma de Millau accuse un déficit de 24.850 €. Pire, sur 12 mois, de juillet 2021 à juillet 2022, la somme atteint – 75.000 €. Des chiffres qui donnent le tournis…

« Par rapport aux années précédentes, la baisse du nombre d’entrées est de 21 %, la moyenne nationale est à – 30 %, a indiqué Rémi Hussenot, représentant de la société GPCI, délégataire en charge du cinéma. Qu’on ait un budget de collectivité à gérer ou personnel, c’est tout simplement catastrophique. »

« Nous avons durant ces 6 premiers mois d’activité tenus nos engagements, pris dans la convention. En termes de diversité de film, avec 55 % de films dans la catégorie art et essai ou en termes de répartition de séance. Le bilan financier est une catastrophe pour plusieurs raisons, a continué Rémi Hussenot. D’abord cette baisse de fréquentation. C’est aussi une période où l’on a tout remis à zéro. Il a fallu procéder à un licenciement, épurer le transfert du précédent délégataire qui a laissé des dettes, qui est parti avec les abonnements, qu’il a fallu quand même payer auprès des distributeurs, du CNC, etc. Il y a environ un tiers de ce déficit qui est dû à cette phase de transition. Reste que la fréquentation aujourd’hui ne reprend pas. On nous annonce des augmentations des charges électriques. Il est impensable pour la société GPCI de continuer de faire fonctionner ce cinéma tel qu’on l’a fait fonctionner pendant 1 an, avec ce projet culturel, qui a un coût. Il faut qu’on se réunisse avec la Ville rapidement pour voir comment on peut continuer à porter un projet avec un tel déficit qui risque d’être structurel. »

Publicité
Bouton retour en haut de la page