Actualité

Millau bientôt capitale du Gravel !

La Communauté de commune Millau Grands Causses et le Parc Naturel régional des Grands Causses développent un projet de territoire autour du vélo et des sports de pleine nature. C’est dans ce cadre qu’ils accueillent un premier porteur de projet, l’entreprise Wish One pour une ambition d’envergure : Millau territoire d’expérimentation, capitale des sports de pleine nature pourrait très vite devenir la capitale du Gravel !

Un site point de départ d’une aventure

C’est sur l’aire des Cazalous que s’installera très prochainement l’entreprise Wish One pour le lancement « d’une station sportive de tourisme pour faire de cette aire le lieu dédié au vélo et plus particulièrement au Gravel ». La présidente de la Communauté de commune Millau Grands Causses, Emmanuelle Gazel, « associée à l’ensemble des acteurs du sport et du tourisme pour lancer cette pratique novatrice se réjouit de cette première étape ».

C’est un projet économique pertinent qui me tient particulièrement à cœur. Il n’est que le point départ d’un projet de territoire autour du vélo, identité du territoire autour des sports et du tourisme de pleine nature, de la qualité de vie, de la préservation de l’environnement, et peut-être aussi de cette envie de liberté d’autant plus forte en ce moment ».

Dans le bâtiment de 300 m2 naîtront dès le début de l’année prochaine un showroom et un espace de vente et de sensibilisation à la pratique Gravel. Dans un second temps, la fabrication de cadres acier et l’assemblage de vélos se fera sur le site. « Nous allons créer notre unité de production après avoir formé des cadreurs qui viendront travailler à Millau au cours de l’été 2022 ».

La Communauté de communes a accordé à l’entreprise Wish One un bail locatif dérogatoire avec promesse de vente sur une durée de 36 mois voté à l’unanimité lors du dernier conseil communautaire. Il concerne le bâtiment ainsi que la mise à disposition d’environ 5 000 m2 sur les 23 536 m2 de la parcelle située sur le site des Cazalous à Creissels, qu’elle souhaite valoriser.

Wish One des valeurs fortes

L’entreprise Wish One, a été créée par deux sportifs d’origine aveyronnaise Maxime Poisson et François-Xavier Blanc que le projet a réuni.

Elle fabrique main et assemble des vélos en acier en collaboration avec l’entreprise CYFAC basée à Tours et s’engage dans une démarche française de développement durable. « Près de 70 % de nos matériaux sont issus du recyclage ».

Après avoir fabriqué 20 vélos en 2019, 70 en 2020 l’entreprise, portée par deux amis aveyronnais réunis par la passion commune du vélo et du territoire, ne fabrique plus aujourd’hui que les vélos qu’on leur a commandés. Primée par le magazine cycles, l’entreprise espère bientôt augmenter sa capacité de production, mais surtout en assurer la totalité sur le site millavois.

Nous fabriquerons des vélos vertueux économiquement en travaillant avec des fournisseurs français, voire régionaux et écologiquement responsables ».

Des vélos performants

Les deux chefs d’entreprises misent sur des vélos haut de gamme et très performants. Ils travaillent en collaboration avec Antidote Solutions et en association avec « le meilleur expert français dans la conception et la fabrication des cadres : la société CYFAC ». Son savoir-faire s’appuie sur une expérience solide avec notamment de grands sportifs comme Bernard Hinault et Laurent Fignon ou plus récemment Marco Pantani.

Le Gravel et le Parc des Grands Causses

Le Gravel, c’est un vélo « toutes routes ». En quelque sorte un vélo mixte qui s’utilise aussi bien sur route que sur chemins mais qui est gourmand de larges pistes. La pratique du même nom s’apparentait jusqu’alors un peu au cyclo-cross en mode balade. Prisé par les familles,, les amoureux des paysages et des belles randonnées à vélo, il devient peu à peu un sport à part entière.

Il y a plusieurs années déjà, des compétitions ont vu le jour dans d’autres pays. Depuis les deux amis sont en France déjà à l’origine de compétitions qu’ils comptent bien décliner et faire grandir sur le territoire du Parc Naturel régional des grands Causses. Il a, en partenariat avec Wish One engagé dès le mois de février un travail de repérage d’une dizaine de circuits. Déjà plus de 500 km de parcours sont homologués et répertoriés dans le sud-Aveyron.

« Le Parc insuffle ce projet touristique et économique, mais au-delà, il aura un impact social sur le territoire ». (Richard Fiol, le président du Parc)

Une nouvelle filière

Tous les acteurs de ce projet se félicitent du développement d’une nouvelle filière économique qui créera des emplois et génèrera une synergie économique autour du Gravel. Le projet est également intégré dans « Vélo Vallée, premier cluster français » lancé en Occitanie, un outil collaboratif et une adhésion non négligeable.

Les deux amis entrepreneurs dont la route se poursuit au pied du viaduc de Millau sur un territoire « cher à leurs cœurs » sont enchantés de la possibilité qui leur est offerte de faire partie de cette aventure et « soulignent l’accueil et le soutien sans failles des collectivités ».

Emmanuelle Gazel rappelle l’importance de « l’industrialisation française ainsi que la nécessité d’en retrouver des filières en proximité ».

La ville de Millau terre d’accueil, de sport, d’innovation et de nature, deviendra peut-être une terre pionnière en la matière et bientôt la capitale du Gravel.

Bouton retour en haut de la page
X