« Plus de culture, c’est toujours mieux ! »

Karine Orcel, adjointe à la Culture.

Au moment où beaucoup s’accordent pour dire que la culture les a beaucoup aidés pendant le confinement, où les acteurs culturels déjà fragilisés subissent la crise sanitaire et ses effets dévastateurs, sans visibilité claire sur une reprise, je regrette que ce sujet n’ait pas été davantage au cœur des débats de ces municipales.

Il est regrettable que le débat de fond et les propositions et projets pour Millau et les Millavois aient trop souvent laissé la place à la politique spectacle et aux polémiques stériles. Il reste pourtant tant à faire dans le domaine de la culture sur notre territoire !

C’est pour cette raison que nous souhaitons poursuivre la politique culturelle forte lancée en 2014 sur la ville, car nous sommes plus que jamais convaincus de son importance dans nos vies en termes de lien social, d’ouverture d’esprit et d’ouverture au monde, de partage, de tolérance, mais aussi de la place et de l’importance de la Culture pour l’attractivité du territoire et son développement économique.

Au niveau national, la Culture pèse plus lourd que l’industrie de l’automobile et du luxe. Un Euro investi dans la Culture en rapporte généralement dix pour le territoire. Elle est pourtant trop souvent considérée comme une variable d’ajustement dans les projets et budgets municipaux. Cela n’a pas été le cas à Millau depuis 2014 et nous souhaitons continuer dans cette voie. Comme l’Écologie, l’Art et la Culture n’appartiennent pas à des partis politiques. Ils sont avant tout l’affaire de tous.

Comme dans d’autres domaines, nous avons tenu à marquer notre soutien et notre solidarité aux acteurs culturels en cette période de crise. En particulier aux intermittents qui auraient dû travailler sur les spectacles du Théâtre annulés à cause du COVID-19. La ville a fait le choix de prendre en charge leurs salaires comme cela a aussi été le cas pour les agents contractuels de la ville, ceci afin de faire en sorte qu’ils ne se retrouvent pas dans une situation de précarité encore plus grande.

Par solidarité, la ville soutient aussi les compagnies dont les spectacles ont été annulés ou reportés au Théâtre en prenant en charge 30 % du montant du contrat de cession pour compenser les pertes liées à ces annulations. Cette décision fera l’objet d’une délibération au conseil municipal de juillet.

Je suis convaincue que la culture, le patrimoine, les événements culturels, les métiers d’art, les expositions d’envergure… sont des axes importants sur lesquels il faudra absolument continuer de travailler dans les années à venir pour développer le tourisme et attirer de nouveaux visiteurs à Millau et dans tout le Sud-Aveyron.

Aussi, après avoir consolidé et rénové le pont vieux et le vieux moulin qui menaçaient de partir à la première crue, après avoir entièrement rénové le cinéma, porté tous les travaux de la médiathèque, rénové et rendu accessibles aux personnes à mobilité réduite les salles de paléontologie du musée et la salle d’exposition, après avoir rénové le CRÉA et lancé les travaux du Silex, nous souhaitons continuer dans cette belle dynamique pour une culture de qualité et accessible au plus grand nombre.

  • Terminer les travaux de rénovation du CRÉA et finaliser le Silex
  • Poursuivre la rénovation du Musée de Millau et des Grands Causses et la politique d’expositions temporaires d’envergure en été (comme l’exposition MIRO). Ceci afin d’inscrire le musée de Millau dans un circuit culturel entre le musée Soulages à Rodez et Albi, Lodève, Montpellier
  • Finaliser l’application numérique de valorisation du site archéologique de la Graufesenque qui sera développée par une jeune entreprise millavoise
  • Poursuivre la rénovation du site et l’entretien des vestiges pour faire en sorte que la Graufesenque occupe la place qu’elle mérite au sein de la route des sites gallo-romains d’Occitanie.
  • Autant de défis et d’enjeux sociaux culturels, éducatifs, touristiques et économiques qu’il faudra défendre avec ténacité !

Les subventions aux associations culturelles n’ont pas baissé au cours de ce mandat contrairement à ce que certains prédisaient. L’enveloppe globale de ces subventions a même augmenté, ce qui nous a permis de soutenir davantage de projets.

Nous continuerons de soutenir les associations et événements culturels qui sont une richesse de la ville de Millau et avec qui j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler ces 6 dernières années.

Nous poursuivrons le développement du Festival Bonheurs d’Hiver et de sa grande parade de Noël avec les bénévoles et partenaires, pour que les fêtes de fin d’année continuent d’être un moment de partage et de convivialité, pour faire rayonner Millau dans tout le sud de la France et pour soutenir l’activité économique et commerciale au moment des fêtes de fin d’année.

Je souhaite également que tous les acteurs de la Culture (collectivités, associations, artistes, opérateurs culturels et habitants) se retrouvent autour de la table et participent à l’élaboration d’un projet culturel de territoire en collaboration avec Aveyron Culture.

Artisanat d’Art, rénovation du Patrimoine, projet éducatif sur les arts du cirque, nouvelles technologies, musiques actuelles, FabLab, médiation culturelle, parcours diurne et nocturne en centre-ville autour du street art, de l’art contemporain et de projections lumineuses en période estivale pour proposer une nouvelle offre touristique… autant de projets qui méritent aussi d’être développés.

Dans tous les domaines, les propositions de l’équipe Millau en Action sont des projets concrets, structurés et réalistes qui proviennent d’un travail de terrain, de dossiers sur lesquels nous avons travaillé avec les services de la ville pendant 6 ans et des échanges que nous avons eus avec vous pendant tout le mandat et pendant cette campagne.

Nous savons où nous allons, et nous souhaitons rester à votre écoute et continuer de travailler en réseau et en concertation avec les acteurs culturels de la ville et avec les habitants, comme nous l’avons fait ces 6 dernières années. Continuons ensemble !

Karine Orcel,
candidate au poste d’adjointe à la Culture sur la liste Millau En Action

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.