Millau. Anne Paceo le jazz sous toutes ses formes

Vendredi 24 janvier, la soirée musicale proposée par Millau en Jazz sera l’un des points d’orgue de la saison. C’est Anne Paceo, batteuse internationalement connue qui jouera de la baguette sur les planches de la Maison du Peuple.

« Anne Paceo m’a immensément impressionné par son talent, sa musicalité et son
dévouement à sa forme d’art. Son style personnel et son si particulier font d’elle une musicienne unique»  Charlie Haden

Les critiques les plus pointues ne tarissent pas d’éloges à propos de ses qualités musicales.
Puissante et précise aux baguettes, mêlant sa voix aux accords de guitare, elle embarque
ses brillants compagnons dans un voyage envoûtant inspiré par ses racines africaines,
birmanes ou japonaises.
Depuis ses 17 ans, on l’a entendue aux côtés de China Moses, Alain Jean-Marie, Michel
Legrand, Didier Lockwood, Mélissa Laveaux, Henri Texier, Jeanne Added, Jacques Higelin,
Christian Escoudé, Stéphane Belmondo, Marcel Azzola (accordéoniste de Jacques Brel) ou
encore Cheick Tidiane Seck.

Elle a joué dans les plus belles salles du monde et les plus grands festivals : de Jazz à
Vienne au Printemps de Bourges, en passant par le Paris Jazz festival, Jazz in Marciac ou
encore les Transmusicales de Rennes.

Elle est la première femme batteuse à être diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et la première batteuse française à entrer dans le dictionnaire du jazz.
Le 24 janvier, elle jouera son dernier projet « Bright Shadows » qui lui a valu le titre d’Artiste de l’année aux Victoires du Jazz en 2019.

Vendredi 24 janvier 20h30 concert proposé en co-accueil avec le Théâtre de la Maison du Peuple