Millau. Natation : Les filles en Nationale 1B, les garçons en Nationale 2

Le week-end dernier, la natation française se réunissait pour participer à sa plus ancienne compétition, les Interclubs. Véritable premier rendez-vous de la saison sportive de natation course, elle a encore réuni cette année plus de 2.300 équipes (1100 en filles et 1200 en garçons) à travers toute la France.

Cette compétition se déroule en finale régionale et départementale, avant que l’ensemble des résultats ne soit remonté à la Fédération et que celle-ci publie les classements nationaux, après validation des résultats de chaque poule.

Le SO Millau Grands Causses envoyait ses équipes 1 filles et garçons en finale régionale, du côté d’Alès (seul club aveyronnais à avoir des équipes qualifiées en poule régionale).

L’équipe 1 Filles se composait de Romane Boudes (12 ans), Marine Boudes (16 ans), Camille Bouteloup (14 ans), Laura Dressayre (20 ans), Margaux Bouteloup (17 ans), Chloé Casellas (16 ans), Manon Marco (18 ans), Lili Pereira (16 ans), Nesrine Jelliti (18 ans), Chloé Nypels (19 ans).

L’équipe 1 Garçons était composée de Pierre Largeron (14 ans), Alexis Duvet (14 ans), François Compan (16 ans), Etienne Vidal (16 ans), Walid El Kachaai (17 ans), Arthur Frayssinet (17 ans), Mika Andries (18 ans), Roméo Chiotti (19 ans), Victor Coisnon (19 ans) et Enzo Chiotti (21 ans).

Les filles une nouvelle fois dans l’antichambre de l’élite

Pour nos Millavoises, la journée a commencé par la meilleure des manières avec un nouveau record du club sur 10×50 NL, en 4’40’’ (4’42’’ pour l’ancien record du club). Un relais à 28’’00 de moyenne, bien lancé par Camille Bouteloup en 27’’9 au start (record personnel). Dans la foulée, Manon Marco battait son record personnel sur 100 Dos (1’06’’) et les performances s’enchainaient : Nesrine Jelliti 1’15’’ en Brasse, Chloé Nypels 1’05’’ en Papillon, Lili Pereira 1’01’’ en NL et Chloé Casellas 1’10’’ en 4N.

La matinée se terminait par le relais 4×200 NL, seul petit accroc à cette belle matinée. Le relais était composé de Laura Dressayre (2’09’’), Margaux Bouteloup (2’12’’), Camille Bouteloup (2’09’’) et Romane Boudes (2’14’’).

L’après-midi s’avérait un peu plus compliqué sur les épreuves de 200-400 de spécialité. Il est encore tôt dans la saison pour aborder un effort intense de plus de 2 minutes.

Camille Bouteloup nage le 200 Dos en 2’22’’, petite déception au vu de son excellent temps lors du 4×200 NL de la matinée. Romane Boudes est toute proche de son record personnel (2’43’’ sur 200 Brasse) tout comme Laura Dressayre (4’32’’ sur 400 NL).

Margaux Bouteloup réalise 2’33’’ sur 200 4N, une nage qui n’est pas dans ses spécialités, mais c’est aussi ça les interclubs, se donner pour l’équipe dans n’importe quelle nage…

Mais la performance de l’après-midi, voire de la journée chez les filles, est à mettre à l’actif de Marine Boudes. Elle bat son record personnel de plus de 2 secondes sur 200 Papillon et nage dans un excellent 2’24’’.

Le relais 4×100 4N clôturait la journée. Manon Marco (1’07’’ en Dos), Nesrine Jelliti (1’14’’ en Brasse), Chloé Nypels (1’06’’ en Papillon) et Laura Dressayre (59’’ en NL) achevaient le travail d’équipe.

Les filles se classaient à la 5e place du classement régional, derrière les clubs de Canet en Roussillon, les Dauphins du Toulouse, et les 2 clubs de Montpellier (MANUC et ASPTT).

Avec 14 436 points, nos Millavoises sont une nouvelle fois classées en Nationales 1B, soit le 33e club français.

Elles maintiennent leur niveau de la saison dernière, équivalent à la Ligue 2 du Foot ou la Pro-D2 du Rugby. Bravo !

Les garçons, jeunes mais conquérants vers la Nationales 2

Pour les garçons, l’équipe était une des plus jeunes que le club n’ait jamais connues, avec trois nageurs qui fêtaient leur première titularisation en équipe fanion.

Complètement décomplexés, les jeunes Millavois attaquaient la journée par un super 10×50 NL. Il nageait en 4’07’’ (24’’7 de moyenne !), là où l’encadrement millavois avait fixé un objectif de 4’09’’. Etienne Vidal lançait son équipe en 24’’6 et Roméo Chiotti était le plus rapide avec un 23’’1 en prise de relais !

Et les épreuves individuelles de la matinée allaient confirmer la tendance.

Le jeune Alexis Duvet, 14 ans et première titularisation en équipe 1, battait son record sur 200 Dos en 2’15’’1.

François Compan battait son record personnel sur 200 Brasse, 2’31’’.

Walid El Kachaai maintenait le cap sur 400 NL en 4’11’’.

Roméo Chiotti, dans la foulée de son relais, nageait le 200 Pap en 2’06’’, une performance de niveau national.

Enfin Enzo Chiotti terminait la matinée avec 2’15’’ sur 200 4N.

Et l’après-midi allait être du même acabit ! Les relayeurs du 4×200 NL performaient tour à tour : Etienne Vidal en 1’58’’ au start, Enzo Chiotti en 1’59’’, Roméo Chiotti en 1’54’’ et Walid El Kachaai en 1’57’’.

Pierre Largeron, 14 ans et première participation en équipe 1, nageait le 100 Dos en 1’02’’5, Victor Coisnon balayait son record personnel de 2 secondes en 1’07’’ sur 100 Brasse. Mika Andries en faisait de même sur 100 NL en 52’’9 et Arthur Frayssinet nageait en 59’’ son 100m Papillon. Enfin, Etienne Vidal passait tout près de casser la minute sur 100 4N (1’00’’00, record personnel).

Pour conclure cette après-midi, les relayeurs du 4X100 4N n’avaient d’autre choix que de passer sous la barre des 4 minutes. Chose faite avec Pierre Largeron (1’02’’ en Dos), Victor Coisnon (1’06’’ en Brasse !), Etienne Vidal (57’’ en Papillon et Roméo Chiotti (52’’ en Cr).

Les garçons se classent 7e de la poule régionale, derrière les deux équipes des Dauphins de Toulouse, Canet en Roussillon, les deux clubs de Montpellier (Manuc et ASPTT) et Alès.

Un excellent classement pour cette jeune équipe en pleine construction, et qui pourra espérer plus chaque saison, si elle garde son ossature.

Avec un total de 14.456 points, les Millavois sont 54e club français, à 200 points de la Nationales 1B.

Des équipes jeunes

A l’heure du bilan, le SO Millau Grands Causses confirme sa présence dans l’échiquier régional et national. Si on constate que les équipes doivent être de plus en plus vieilles pour avoir de meilleures performances sur des épreuves résolument tournées vers le sprint (plus de 20 ans de moyenne d’âge dans toutes les équipes nous devançant), les équipes millavoises dénotent au milieu de ça et prouvent une nouvelle fois le travail de qualité de la formation chez les plus jeunes, leur permettant de s’étalonner face aux meilleurs nageurs nationaux.

Un grand merci aux nombreux parents venus supporter nos équipes, à Virginie pour le travail d’organisation, et à Cécile et Christophe d’avoir officié tout au long de la journée.

Pour l’année des 50 ans du club, les Millavois n’ont pas pris une ride !