Natation : Bouteloup, Jelliti et Lecointre-Lafourest qualifiés pour les « France »

Camille Bouteloup sur la deuxième marche du podium.

Le week-end des vacances de Noël se disputaient à Toulouse les championnats régionaux d’Occitanie hiver en bassin de 50 m, avec plus de 600 nageurs, dans des conditions pas vraiment réunies pour ce qui était le premier rendez-vous qualificatif pour les championnats de France.

Le clan millavois présentait 28 nageurs dans ce championnat, une des délégations les plus fournies de la compétition.

Camille Bouteloup impressionne déjà

La performance du week-end est à mettre à l’actif de Camille Bouteloup. La Millavoise, du haut de ses 14 ans, a une nouvelle fois amélioré ses meilleurs chronos sur ce qui devient sa distance de prédilection, le 200 Dos.

En 2’22’’4, elle remporte l’épreuve en Juniors, se classe 2e en toutes catégories et se rapproche des championnats de France Elite (plus que 1 dixième de seconde à grappiller).

Elle réalise un week-end complet avec des records personnels sur 100 Dos (qualification aux Nationales 2 Toutes Catégories) et 800 NL.

Nesrine Jelliti et Louis-Marie Lecointre-Lafourest brassent vers les « France »

Nesrine Jelliti va arracher sa qualification sur 100 Brasse au terme d’une finale relevée. En 1’15’’3, elle valide son billet pour les France Juniors, les France Relève et les Nationales 2 Toutes Catégories. Elle échoue de peu sur 200 Brasse et 50 Brasse. Un bon week-end pour notre internationale tunisienne.

Louis-Marie Lecointre-Lafourest

Louis-Marie Lecointre-Lafourest passe également les qualifications sur 200 Brasse (2’33’’) pour les France : France Juniors, France Espoirs et Nationales 2 Toutes Catégories. Un début d’année prometteur pour notre jeune nageur, un mois après avoir connu sa première sélection en équipe 1 aux Interclubs. Un week-end complet avec des performances également sur 400 4N.

Des performances intéressantes et des remises en questions nécessaires

Pour le reste du groupe, même s’il n’y a pas eu des qualifications à la clé, quelques nageurs se sont mis en évidence.

Arthur Frayssinet enlève 2 secondes sur 200 Pap (2’18’’). Eprouvé par les deux premières journées de compétition, il ne parvient pas à se hisser à son meilleur niveau sur la finale du 100 Pap.

Etienne Vidal a suivi le chemin inverse. Moins à l’aise sur 200 Pap, il se rattrape en passant pour la première fois sous la minute sur 100 pap (59’’9).

Clara Blanc s’illustre sur 400 4N en battant son record personnel et en laissant espérer de meilleures choses.

Walid El Kachaai passe sous la barrière des 2 minutes sur 200 NL, par deux fois (série et finale).

Pour le reste du groupe, si les plus jeunes ont découvert la complexité et le stress des compétitions Juniors-Seniors, et ont ainsi engrangé de l’expérience pour les prochaines échéances, certains devront « se faire violence » pour revenir à leur niveau de performance de la saison dernière.

Un bilan encourageant pour ce groupe, qui devra regarder vers le haut et se servir des performances et de l’état d’esprit de certains pour pouvoir espérer un avenir à l’échelon national.

Merci à Sabine, Jean-Marie et Enzo pour leur aide sur ce déplacement.