Pour la deuxième fois en 15 jours, une petite centaine d’élèves manifeste depuis ce matin devant l’entrée du lycée Jean-Vigo. Si les revendications n’ont pas changé, ils ont cette fois encore été rejoints par quelques gilets jaunes et des parents.

Comme en écho au rassemblement de la sous-préfecture, ils se sont eux aussi mis à genoux pour protester contre les méthodes employées par les policiers à Mantes-la-Jolie.

Une manifestation « sous surveillance », puisque Pierre Pipien, proviseur du lycée, et Latifa Pierron, proviseur adjoint, veillaient ce matin « pour la sécurité des élèves, pour éviter les débordements, et pour veiller à ce que des éléments extérieurs ne se mêlent pas aux lycéens ».

Selon les lycéens, ce rassemblement devant la porte du lycée devrait durer « au moins toute la semaine ».