Millau-Sagunto : « En regardant l’Europe »

Fibule et médaillon. Travaux d’élèves Millavois, lors des Ludi classici.

La troisième semaine d’avril se déroulera à Sagunto, à l’occasion des Ludi Saguntini – où affluent des milliers de jeunes d’Espagne et d’Europe –, le Projet européen interassociatif intitulé : « Ludi Saguntini : mirando a Europa ».

Le sens du projet est de permettre à une vingtaine de personnes venues de 6 villes européennes de se rencontrer et d’échanger sur la diffusion de la culture classique et la valorisation de leur patrimoine antique.

Quelles sont ces villes ? Millau, Coimbra (Portugal), Cecina (Italie), Vilnius (Lituanie), Perushtitsa (Bulgarie), et, bien sûr, Sagunto, avec l’Association Ludere et Discere, porteuse du projet.

Au plan local

Pour définir les modalités de la participation millavoise à ce projet, le Comité de Jumelage a œuvré de concert avec la conservatrice du musée et du site de la Graufesenque, la responsable du Service éducatif du musée, et les trois professeurs de lettres classiques de Millau. D’un commun accord, Rachel Amalric, Solveig Cherrier, Laurent Furini (de Jeanne d’Arc), Elen Calvez (de Jean Vigo) – nous regrettons l’indisponibilité de Christine Géraud de Marcel-Aymard – ont été désignés pour rencontrer leurs homologues européens lors de cette manifestation.

Vu les liens d’amitié unissant Millau et Sagunto, vu, aussi, l’importance de cet évènement qui fait de notre jumelle une des capitales espagnoles de la Romanité, Karine Orcel, Adjointe à la Culture, et Romain Méricskay, Directeur des Affaires culturelles, assisteront aux Ludi Saguntini les 17 et 18 avril prochains. A n’en point douter cette expérience s’annonce enrichissante : elle devrait générer des initiatives porteuses dans la cité.

Jacques Cohen,
Président du Comité de Jumelage Millau-Sagunto