Aïkido

Millau. Remise de hakamas à trois pratiquants du club d’aïkido

Christophe, le professeur d’Aïkido au dojo de Millau, a proposé tout récemment à trois pratiquants le port du Hakama, cette grande jupe-culotte noire (parfois bleue) que portent les aïkidokas par-dessus le kimono.

Cette proposition confirme que Marie Angel, Medhi et Maxence ont atteint un certain niveau de pratique, mais peut représenter aussi une reconnaissance de leur engagement au sein de la pratique, de leur persévérance dans la discipline, de leur investissement dans le club.

C’est avec beaucoup d’émotion qu’ils ont reçu cette nouvelle, sous les applaudissements des pratiquants présents à cette occasion.

Il n’existe pas de « règle » officielle pour autoriser le port du Hakama ; chaque club y va de sa propre vision des choses. Dans certains dojos, le Hakama ne se porte qu’à partir de la ceinture noire, dans d’autres il se porte à partir du premier Kyu, et dans d’autres encore il se porte dès le 5e Kyu… Généralement, c’est environ après 4 ou 5 ans de pratique assidue.

Publicité

Au Japon, lorsque Sensei Ueshiba enseignait, tous les pratiquants pouvaient, et même devaient, porter le hakama. Il ne représentait alors aucunement le symbole d’un grade ni d’un niveau de pratique, mais simplement l’habit traditionnel des guerriers japonais.

Medhi, Marie Angel et Maxence doivent maintenant apprendre à pratiquer avec le Hakama, mais surtout à apprendre à le plier correctement, après chaque cours, pour maintenir durablement les jolis plis !

Félicitations à eux et bonne continuation dans la pratique de l’Aïkido !

Bouton retour en haut de la page