✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Education
A la Une

Millau. Quelques dizaines de lycéens font le blocus du lycée Jean Vigo

Une journée de grève et de manifestations est prévue ce jeudi 1er février un peu partout en France, à l’appel des principaux syndicats d’enseignants. Au cœur des revendications, les salaires et les conditions de travail.

À Millau, c’est au lycée Jean Vigo que la mobilisation se concentre. Au petit matin, quelques lycéens ont mis en place un blocus des entrées principales, empêchant élèves et enseignants d’entrer dans l’établissement. Un barrage quelque peu poreux, puisque certains élèves devant passer des examens étaient autorisés à passer après avoir montré patte blanche

« Nous sommes soutenus par la CGT, le NPA et la France Insoumise », soulignait ce matin Armand Castello, élève de première générale, et l’un des leaders des manifestants.

Publicité

Plusieurs thèmes sont mis en avant concernant « la défense de l’école publique », surtout après les déclarations polémiques de la ministre de l’Éducation. Parcoursup est par exemple pointé du doigt. « Notre avenir n’a pas à être contrôlé par un robot », revendiquent les élèves. La surcharge des classes attise aussi la colère. « Devons-nous être parqués comme du bétail ? 35 par classe, c’est trop ».

Les jeunes manifestants demandent aussi l’arrêt de l’expérimentation de l’uniforme universel pour de pas « devenir des clones », l’augmentation des salaires « pour avoir plus de professeurs », la fin du SNU obligatoire pour dire « non à la militarisation de la jeunesse ». Ils se positionnent aussi contre le regroupement par niveau à l’entrée au collège, contre la loi immigration et contre le « réarmement démographique ».

Bouton retour en haut de la page