✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
EducationFaits divers
A la Une

Alerte à la bombe dans l’établissement scolaire Jeanne d’Arc à Millau

Un signalement pour alerte à la bombe a été reçu ce matin par l’établissement scolaire Jeanne d’Arc à Millau. Toutes les écoles de l’enseignement privé ont été évacuées.

En lien avec le chef d’établissement et la commune de Millau, tous les élèves ont été évacués et mis en sécurité à la salle des fêtes le temps que les forces de l’ordre lèvent le doute sur cette alerte.

C’est un message à la direction qui a donné l’alarme. « La procédure de lever le doute est en cours, explique la sous-préfète de l’arrondissement de Millau, Véronique Martin Saint Léon. En fonction des éléments de lever le doute, de l’enquête sur l’origine du message, savoir si c’est justifié ou pas, les enfants retourneront ou pas dans leurs établissements ».

Le renfort d’un chien spécialisé dans la recherche d’explosifs

« On a reçu un mail, qui est bien sûr en cours d’expertise, et par prudence, quand on a ouvert ce mail, il a été décidé en concertation avec les services d’évacuer les sites, explique Laurence Lours, directrice des établissements Jeanne d’Arc. Dans un premier temps, pour ne pas affoler, parce que cela concerne les tous petits de la maternelle aux plus grands, j’ai dit qu’il y avait un exercice Vigipirate d’évacuation. C’est ce qu’on a dit aux élèves, pour pas qu’il n’y ait trop d’émotion. Après je leur ai donné l’information et en concertation avec les services nous avons communiqué aux parents l’information d’alerte à la bombe. Par prudence nous avons évacué toutes les écoles (privées, NDLR) de Millau, soit 1550 élèves. »

Publicité
Devant l’établissement Jeanne d’Arc.

« La procédure, c’est la mise à l’abri en premier, et après le processus de lever de doute, continue Véronique Martin Saint Léon. On fait circuler l’information, on prend les choses les unes après les autres, on fait la levée de doute, et en fonction des résultats, les enfants réintègrent. On va voir pour les petits en premier, et les grands nous allons les laisser repartir. » En fin de matinée, les services de la ville s’organisaient pour faire manger les enfants et il a été demandé aux parents qui en étaient dans la possibilité de venir récupérer leurs enfants.

« Un chien spécialisé dans la recherche d’explosifs va arriver, précise Michel Rohr, commandant du commissariat de police de Millau. Il va passer dans toutes les écoles, d’abord chez les petits et après chez les grands. »

Après avoir sécurisé l’école du Sacré Cœur, l’équipe canine spécialisée dans la recherche d’explosifs a passé au peigne fin l’école Saint-Martin Les Lauriers Roses.

Bouton retour en haut de la page