✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
OpinionPolitique

Opinion. « Quand des élus de la Communauté de communes Millau Grands Causses essaient de justifier l’injustifiable ! »

De nombreux avis et opinions ont été donnés dans la presse locale au sujet du déplacement du FabLab qui se trouve actuellement au CREA vers la TGM « Maison des Entreprises ». Pourquoi en écrire un de plus ? Tout simplement la lecture de l’article rédigé par MM. Cadaux et Perez m’a fait bondir. Comment « ces pompiers amateurs » essaient-ils d’éteindre le nouvel incendie allumé par Mme Gazel ?

Rappel des faits : Au cours du précédent mandat municipal, le projet du Silex a été lancé. Projet à l’époque soutenu par Mme Gazel alors dans l’opposition, projet qu’elle promettait de poursuivre lors de la campagne aux municipales. De gros travaux ont été entrepris et en 2020 ils étaient presque terminés.

2020, élections municipales et première décision de Mme Gazel : arrêter le projet du Silex et y mettre à la place les archives municipales. Une aberration tant sur le plan financier que culturel. Des archives en centre-ville au sein du CREA lieu de rencontre et de vie avec la MJC (qui d’ailleurs en passant vient de voir la subvention communale baissée de 10 %). Mme Gazel avait expliqué l’abandon du projet par le fait que le coût de fonctionnement était trop élevé. On vient d’apprendre que Mme Bachelet, adjointe aux finances de la Ville, avait à l’époque « alerté sur l’utilisation erronée des chiffres pour justifier le démantèlement du projet. Le but de Mme Gazel est de récupérer le 4e étage de la TGM (où se trouvent les archives) pour y loger une entreprise privée en l’occurrence le Ping-Pong Cowork. Entreprise privée à qui certains élus de la CCMGC viennent de louer les 545 m2 de cet étage pour 1€ avec entre autres l’ouverture d’un restaurant, ce qui est pour moi une concurrence déloyale envers les restaurateurs qui eux paient leurs loyers bien plus cher et un manque de recettes pour la CCMGC.

Pourquoi ces décisions ? Peut-être le saura-t-on un jour !

Publicité

Aussi, quand je lis les arguments de MM. Cadaux et Perez pour justifier le déménagement du Silex, je trouve cela honteux. Oui Messieurs, aujourd’hui ce sont des bénévoles de CréLab qui gèrent le Fablab dans le respect de la charte des Fablab. Ce sont des gens qui donnent de leur temps et partagent leurs connaissances et savoir-faire. Ce sont des gens qui ouvrent le Fablab aux écoles, aux entreprises et aux particuliers. Vous parlez d’un employé que mettra à disposition le Ping-Pong Cowork pour une plus grande plage d’ouverture, alors pourquoi ne pas aider l’association CreaLab qui gère le Fablab dans ce sens ?

La Région ne vient-elle pas d’attribuer au Ping-Pong Cowork une subvention de 170.000 € ? La CCMGC avec ce loyer à 1€ finance aussi le Ping-Pong Cowork.

Vous écrivez que la CCMGC est propriétaire de la majorité des matériels du FabLab ce qui est, semble-t-il, faux. Vous voulez faire croire que le Créalab est d’accord avec ce déménagement, ce qui est faux (réfléchir à un aménagement ne veut pas dire être d’accord avec). Et comme vous n’êtes pas à une aberration près, il semble que vous vouliez mettre l’accueil de la Maison des Entreprises au 2e étage, déjà que ce bâtiment est un vrai labyrinthe…

En conclusion, l’abandon du Silex et le déménagement du FabLab ont pour seul but de déménager les archives municipales pour y loger une entreprise privée. Quel en est le coût ?

Le déménagement de ces archives est-il possible ? Il paraîtrait qu’une étude d’un montant de 60.000 € va être lancée sur la faisabilité de ce déménagement ?

Les habitants des communes de la CCMGC devraient questionner leurs élus sur ce sujet et bien d’autres…

Jean-Michel Sudres

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Bouton retour en haut de la page