✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Creissels. Pauline, raflée à 10 ans, n’est pas revenue d’Auschwitz…

Entre le mercredi 26 août 1942 et le 24 février 1943, 17 juifs dont quatre enfants de 4 à 12 ans, Georgette, Maurice, Pauline et Jacqueline ont été arrêtés et déportés au camp d’extermination d’Auschwitz. A la libération des camps, seule Gisèle Muller reviendra de déportation.

Cette période de l’histoire de Creissels reste sombre, et souvent oubliée, aussi pour ne pas oublier, la municipalité veut pérenniser son souvenir par une plaque commémorative. Cette année, le 78e anniversaire de la libération des camps sera commémoré le dimanche 30 avril, lors de la Journée nationale du souvenir de la Déportation.

Hubert Durand, qui a connu Pauline Tenenhole évoque son souvenir dans un poème émouvant :

A Pauline,

Publicité

Je ne l’avais connue que l’espace d’un instant,
Ma souvenance s’était fixée sur les contours
D’un pâle visage d’où s’émanait une grande douleur.
Ses yeux d’ébène paraissaient poursuivre
Le bleu qui rôdait au ciel…

Partie dans le sillage de tes Pères
Et dans le sein de ta blancheur première,
Tu ne distribues que de la vie
Tu ne peux pas être autre chose que de la vie…
Tes cendres éparpillées et qui furent ton linceul
N’ont ensemencé que des germes d’éternité…

Quelque part dans un coin de ma tête ton visage a bâti une place
Et tu y es si belle dans ta sérénité !
Alors ne faudrait-il pas désormais que ton nom soit écrit
Avec des lettres rayonnantes de lumière ?

Le poème se suffit à lui-même. Sois rassuré Hubert, son nom sera écrit…

Bernard MAURY

Bouton retour en haut de la page