ActualitéEconomieRodez

Aveyron. Un dispositif pour faciliter l’installation d’exploitations agricoles durables

Faciliter l’installation d’exploitations agricoles durables, c’est le nouveau crédo de la Région Occitanie grâce au dispositif de la foncière agricole.

Depuis plusieurs années, la Région Occitanie valorise l’agriculture, et propose plusieurs aides pour les agriculteurs. Ce qui est « normal » pour Clément Carles, élu aveyronnais à la Région :

L’agriculture, c’est le premier secteur économique de notre région, le premier employeur de la région. On est pour garder une agriculture de qualité, dynamique et respectueuse des territoires. Respectueuse des hommes et des femmes qui la font. Les nouveaux outils et dispositifs, c’est toujours pour aller plus loin et soutenir encore plus les hommes et les femmes qui font l’agriculture et les territoires. »

C’est donc dans ce cadre-là qu’a vue le jour la foncière agricole. Un opérateur pour faciliter l’installation d’exploitations agricoles durables. Mais qu’est-ce exactement ? Les explications d’Emmanuelle Laganier, responsable aménagement et foncier agricole à l’Agence régionale d’aménagement et de construction de l’Occitanie :

C’est un outil en plus de tous ceux  qui existent déjà pour l’installation agricole. Celui-ci a la vocation d’être une réponse au problème du foncier agricole, qui est quand même un des gros enjeux de l’installation. Il propose une solution « clé en main » du portage du foncier pour un jeune agriculteur. Concrètement, la foncière agricole, si le projet est viable, rentable et s’inscrit dans une démarche d’agriculture durable, va acheter, pour son compte, le foncier. Et pendant cette période-là, l’agriculteur en sera locataire et payera un certain nombre de frais liés au portage. Et au terme du portage, qui est de 4 à 9 ans, il pourra acquérir son foncier, en devenir propriétaire, et avoir la maîtrise de son foncier pour le développement de son exploitation. »

Pour cela, le projet va être étudié, et il y aura ensuite des modalités de facturations (redevance de bail, redevance foncière, frais de portage), afin d’aider l’agriculteur à démarrer sans le problème du foncier. Un dispositif qui a été testé pendant un an, avec 10 projets, pour vérifier sa viabilité. « Nous sommes la seule région à l’avoir, confie Clément Carles. Pour renouveler le défi de l’installation et du renouvellement des générations agricoles. C’est 42 % de nos agriculteurs, en région, qui ont plus de 55 ans. C’est un million d’hectares qui doivent changer de main dans les années à venir. Le défi, il est d’installer de nouveaux agriculteurs qui vont venir remplacer ceux qui partent en retraite. La volonté de la présidente de région, sur ce sujet, elle s’est traduite par cet outil qui est la foncière agricole d’Occitanie ».

Le dispositif a été présenté à la Maison de la Région à Rodez. © Ruthénois.com

Cela peut concerner les installations, mais également les transmissions. Cela devrait représenter une trentaine de dossiers par an, sur l’ensemble de la région. Avec un maître-mot pour Emmanuelle Laganier :

L’objectif, c’est de travailler avec les agriculteurs dont le projet ne se ferait pas sans l’intervention de la foncière. C’est une partie des installations en région. Plusieurs projets de transmissions d’exploitations sont en cours dans d’autres départements – et dans celui de l’Aveyron aussi – mais ils ne sont pas encore finalisés. »

Les étapes :

Les étapes pour bénéficier de la foncière agricole.

Etes-vous concerné ?

  • Vous êtes en cours d’installation ou installé depuis moins de 5 ans ?
  • Vous avez les connaissances et compétences professionnelles (inscrit dans un parcours de formation reconnu et/ou ayant une expérience professionnelle agricole) ?
  • Vous êtes âgé de moins de 45 ans ?
  • Vous souhaitez acquérir un foncier agricole et vous avez un projet d’exploitation viable et rentable mais vous ne bouclez pas votre plan de financement ?
  • Vous souhaitez différer la charge de l’acquisition de votre foncier de 4 à 9 ans ?

Article original publié sur Ruthénois.com

Bouton retour en haut de la page