ActualitéVézins-de-Lévézou

Attaques de vautours : Arnaud Viala et Jacques Molières alertent le ministre de l’Agriculture

Suite aux attaques imputées aux vautours ces derniers jours qui touchent les éleveurs du département, Arnaud Viala, Président du Département de l’Aveyron, et Jacques Molières, Président de la Chambre d’agriculture de l’Aveyron, viennent d’envoyer un courrier à Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. Nous le reproduisons ici.

« Monsieur le Ministre,

Nous nous permettons de vous écrire afin de vous alerter sur les attaques de vautours qui touchent les éleveurs du département de l’Aveyron.

Depuis le jeudi 28 juillet, plusieurs attaques importantes se sont produites sur le territoire du Lévézou et sur la commune de Vezins-de-Lévézou.

Un éleveur a subi la perte de 3 veaux, en très bonne santé. Plus de 200 vautours étaient présents lors de l’attaque. Sous le choc, l’éleveur a suivi le protocole en appelant l’Office français de la biodiversité afin qu’ils puissent constater l’attaque et prévenir les vétérinaires pour exercer les prélèvements nécessaires.

Après plusieurs appels de l’OFB, les vétérinaires n’ont pu se déplacer que le samedi matin, soit 2 jours après l’attaque. La Direction départementale des territoires de l’Aveyron a également été alertée de la situation.

Aussi, Monsieur le Ministre, cette situation suscite de nombreuses problématiques. La première concerne le protocole et la réactivité insuffisante pour obtenir des prélèvements de bonnes qualités. Avec les températures importantes de ces derniers jours, il était indispensable que le vétérinaire puisse être sur le lieu des attaques plus tôt. Il est donc primordial que le protocole soit revu afin de l’adapter à ces périodes de fortes chaleurs.

De plus, on peut constater que les vautours, à nouveau, s’attaquent à des animaux vivants et en bonne santé. Ces actes soulèvent un problème de gestion du nombre de vautours sur le département de l’Aveyron et une prolifération trop importante. Le manque de nourriture engendre des déplacements des vautours qui s’en prennent aux troupeaux sur l’ensemble du territoire aveyronnais.

Le 30 juin 2021 s’est tenu un comité vautours à Rodez afin de prendre des mesures de régulation face à ces attaques devenues récurrentes. Depuis, aucun avancement n’est intervenu.

Une autre problématique devient aussi plus importante, il s’agit de l’indemnisation des éleveurs qui subissent des dommages importants. En effet, la perte de 3 bovins engendre de lourdes pertes pour l’exploitant qui n’est pas indemnisé.

Vous n’êtes pas sans savoir combien ces sujets sont potentiellement polémiques et suscitent des réactions d’incompréhension et même de rejets réciproques entre les éleveurs et d’autres catégories de défenseurs de la nature. Il ne faut pas laisser se déclencher ces antagonismes qui sont de nature à provoquer des incidents majeurs dans le monde rural.

Pour ces raisons, Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous préciser les actions que l’Etat va mettre en place afin d’accélérer la procédure de prélèvements à la suite des attaques, afin de réguler la surpopulation des vautours et d’assurer une indemnisation des éleveurs touchés ?

En outre, nous serions très heureux de pouvoir vous accueillir en Aveyron et dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de notre considération la plus sincère.

Arnaud VIALA, Président du Département de l’Aveyron
Jacques MOLIERES, Président de la Chambre d’agriculture Aveyron »

Source
Département de l'Aveyron
Bouton retour en haut de la page