Culture & LoisirsMusique

Creissels. Le chant Grégorien résonnera à l’église Saint-Julien

Il y a trois ans, l’association « Cant’ART » créait un stage de formation au chant Grégorien. Depuis, l’expérience a été renouvelée chaque année pour aujourd’hui réunir 30 stagiaires qui se produiront le 20 août à la Couvertoirade et le 21 à l’église Saint-Julien de Creissels.

Du 16 au 22 août, ce stage a rapproché une trentaine de choristes de tous horizons : certains sont spécialistes du chant grégorien, d’autres ne lisent pas la musique, mais tous sont réunis par la même passion commune, celle de la musique et plus précisément de celle des mélodies colorées du chant Grégorien.

La présidente de l’association Cant’Art, passe près de six mis à la préparation de ces stages de chant grégorien. © Millavois.com

« Il est la rencontre entre la liturgie romaine apportée chez les Francs par le pape Étienne II et les mélodies Gallicanes chantées dans les offices » explique la présidente de l’association Cant’ART, Brigitte Lazarevic, qui nous reçoit sur le parvis de l’église Saint-Julien de Creissels.

À l’intérieur, les voix des choristes résonnent à l’unisson sous l’oreille experte et attentive du chef de Chœur de Notre-Dame de Paris de1994 à 2020, Sylvain Dieudonné.

Les stagiaires répètent avec Sylvain Dieudonné. © MIllavois.com

 

Pendant la semaine, il est accompagné par deux intervenants de choix, Marthe Devost, professeur de chant lyrique, diplômée du Conservatoire National Supérieur de musique de Paris chargée de la préparation vocale et corporelle des participants. Elle fut 1er prix à l’école du Chœur grégorien de Paris, Anne Guyard donne des cours de sémiologie, à savoir l’étude des signes neumatiques présents sur les anciens manuscrits musicaux.

L’écriture moderne des signes sur les anciens manuscrits. © Millavois.com

Le thème du stage est l’eau, un sujet d’étude qui fait écho au village qui les accueille, baigné par le ruissèlement des eaux de source sur la rive du Tarn. En lien, une exposition de photos de Marion Dumaine est installée au prieuré dans le centre du bourg qui fait également office de salle de répétition.

Au terme de la semaine, les stagiaires se produiront le vendredi 20 à 17h dans la chapelle romane de La Couvertoirade et le samedi 21 à 16h dans l’église Saint Julien de Creissels. Ils animeront également la messe, le dimanche 22 à 10h30 à l’église du Sacré-Cœur de Millau.

 

Bouton retour en haut de la page
X