CyclismeLévézou PareloupSaint-BeauzélySaint-Laurent-du-Lévézou

Lévézou Bike Explore : première réussie

Le vélo Gravel a le vent en poupe dans le sud Aveyron, en témoigne le lancement de la première édition de la Lévézou Bike Explore à Saint-Beauzély, lundi 16 août, à quelques jours de la deuxième édition de la Wishone 170 qui se déroulera à Saint-Geniez-d’Olt samedi prochain. A l’origine de ce projet, la jeune association la Muse à Vélo avec à sa tête l’enfant du pays, Yves Blanc.

Cette première rando-raid Gravel avait pour objectif de faire découvrir les superbes chemins des hauteurs du Lévézou et cette discipline qu’est le vélo Gravel, encore peu pratiquée sur notre territoire. 

Deux parcours au programme : Les crêtes du Lévézou, parcours de 100 kilomètres pour les puristes et la Ronde de la Muse, itinéraire découverte de 50 km. Pour cette première mouture, les organisateurs optèrent pour la version randonnée.

35 concurrents avaient répondu à l’appel des organisateurs ce lundi 16 août sous une fraicheur inhabituelle pour la saison. 

Parmi eux les leaders de la discipline en Aveyron avec le team WishOne qui ouvrira une unité de fabrication de vélos aux Cazalous et le team Look. Deux femmes figuraient également au départ, la championne aveyronnaise Pauline Sabin Teyssèdre de Rodez et la jeune Tiphany Blanc d’Entraygues. 

Avec 2.400 mètres de dénivelée, le programme des Crêtes du Lévézou s’avérait particulièrement sélectif. Pour l’ensemble de ces pionniers, peu importait le classement, le principal objectif était de dompter les difficultés majeures de ce parcours digne d’une étape de montagne du Tour de France. 

© La Muse à Vélo

La longue montée du Pic du Pal et le mur du Pic Mont Seigne à Saint-Laurent-du-Lévézou allaient éprouver les organismes. Les plus à l’aise furent Alex Molin Pradel de Saint Geniez, le Laissaguais Alain Vézinet et le Ruthénois Mathias Sabin. 

Sur le 50 km, le champion d’Occitanie Victor Vidal au guidon de son VTT effectua une véritable promenade de santé. 

Mais la réelle performance de la journée revint au Montpelliérain Yves Lunet. A 73 ans, le doyen de cette édition boucla les 100 km en 6h30.

Yves Lunet (© La Muse à Vélo)

Compte tenu du contexte, cette première Lévézou Bike Explore fut une réussite dans la mesure où elle rassembla des concurrents venus de tous horizons. Montpellier, Aix, Nîmes, Albi, Nevers, les experts en la matière ne voulant en rien rater ce premier évènement qui devrait faire date dans l’univers du vélo Gravel.

© La Muse à Vélo

Lors du copieux repas d’après course assuré par l’association des pétanqueurs de Saint-Beauzély, une grande majorité vantait la beauté du parcours sans nier pour autant son côté sélectif. 

Après cette édition de rodage, les organisateurs travailleraient sur une version chronométrée pour 2022, en privilégiant deux valeurs déjà présentes sur cette première édition, la convivialité et l’esprit découverte.

© La Muse à Vélo

Via
Yves Blanc
Source
La Muse à Vélo
Bouton retour en haut de la page
X