ActualitéOpinion

Aveyron. « Pas de McDonald’s à Espalion »

Lettre ouverte de la Confédération paysanne de l’Aveyron concernant le projet de construction d’un McDonald’s sur la commune d’Espalion.

« Monsieur le maire,

C’est avec stupéfaction que nous avons appris le projet de construction d’un nouveau McDonald’s dans la ville d’Espalion.

En effet avec six établissements, cette enseigne est déjà bien implantée sur le département (trois à Rodez, un à Millau, un à Villefranche et un à Decazeville), mais semble vouloir s’étendre toujours plus, en maillant de façon de plus en plus fine notre territoire. Nous nous inquiétons de cette évolution tentaculaire pour les raisons suivantes :

Premièrement, la nourriture servie dans cette chaîne est standardisée, industrielle et majoritairement importée d’ailleurs. Elle contribue à soutenir un modèle agricole intensif, obsolète. Elle est bien loin des produits de qualité, fabriqués localement, par de petits producteurs nombreux et qui participent (ou participeraient) à la dynamique du territoire.

De même que la nourriture servie, l’image de cette marque ne s’accorde en rien avec la gastronomie aveyronnaise, que de nombreux visiteurs viennent déguster en même temps qu’ils profitent de nos paysages.

En outre, son implantation sur la route Rodez-Aurillac, au bord de la déviation et près du centre commercial Super U, ne peut que détourner les voyageurs des commerces du centre-ville, ainsi qu’attirer et habituer les espalionnais allant faire leurs courses dans cette zone commerciale, contribuant ainsi à détruire l’économie locale.

Enfin, la nocivité pour la santé de ce type d’alimentation, trop souvent répété, n’est plus à démontrer (mauvais bilan nutritionnel, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, cancers, etc.)

C’est pour ces raisons, et bien d’autres, que la Confédération Paysanne de l’Aveyron apporte et apportera son soutien au collectif « Pas de Mic Mac à Espalion », pour tout type d’actions, dans le but de sursoir cette nouvelle installation non désirable pour l’avenir, la santé et le dynamisme de notre territoire.

Nous sommes certains qu’il doit y avoir d’autres alternatives, plus en adéquation avec les valeurs, l’authenticité et l’image dont bénéficie l’Aveyron pour redynamiser votre commune et notre département. À titre d’exemple, citons l’Aubrac Burger à Rodez ou encore le chef Sébastien Gâches à Ségur – qui vient d’ailleurs tout juste de recevoir un prix pour son travail – qui proposent des burgers faits avec des produits locaux, de qualité et mettent ainsi en lumière notre terroir.

Dans l’attente de votre réponse, nous suivrons de près les suites de ce projet.

Veuillez recevoir, Monsieur, nos salutations militantes.»

Pour les paysannes et paysans de la Confédération paysanne de l’Aveyron

Les membres du comité départemental et Sébastien Persec, porte-parole

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Bouton retour en haut de la page
X