Millau. Les vœux aux forces vives

©Millavois.

Parmi les nombreuses cérémonies de vœux, il en est une qui a chaque année une importance particulière, c’est celle des vœux aux forces vives. Christophe Saint-Pierre les a réunies samedi 25 janvier au Théâtre de la maison du peuple.

C’est une salle bien remplie qui a pu assister à la projection d’un film rétrospective du Festival Bonheurs d’hiver et d’un autre sur la ville de Millau présentée comme un territoire innovant, une cité animée ou encore l’une des villes les plus sportives d’Occitanie.

Chacune des personnes présentes dans l’assemblée pouvant se vanter d’apporter sa pierre à l’édifice, chacune dans son domaine, à sa façon dans une sphère associative, économique, politique, civile ou sociale.

©Gérard Rouquette.

Période électorale oblige, le maire de la ville n’a pu leur adresser ses vœux comme il l’aurait souhaité, il a cependant mis en avant « l’engagement et la détermination de sa municipalité pendant ces six années dans le souci permanent du bien public et de la population ».

« Nous avons vécu une histoire vraie avec Millau »

Il s’est dit « convaincu d’avoir réussi à donner une autre image de Millau et d’avoir réussi à moderniser la ville en la plaçant dans une dynamique attractive, tout cela avec l’aide des collectivités et de différents acteurs ».

Ne pouvant évoquer davantage de sujets sans enfreindre les règles de communication qu’impose la loi en période électorale, il a laissé la parole à Charlie Roux membre du Conseil Municipal Juniors Seniors en saluant le travail accompli par chacun de ses représentants.

©Gérard Rouquette.

Ce dernier en a précisé la formation, la fonction et son rôle dans la ville.

« Le conseil est né de la volonté d’associer les élèves de CM1 et CM2, les collégiens et lycéens ainsi que les seniors à la vie de la commune. Il est composé de 35 titulaires sur un mandat de trois ans. Grâce à ce dispositif, les jeunes participent à des débats d’intérêt général, se forment aux responsabilités et appréhendent l’exercice de la démocratie.

Ainsi nous pouvons participer activement à la vie de la commune dans les domaines du sport, du social et de la culture. »

©Gérard Rouquette.
©Gérard Rouquette.

Devant son éloquence, Christophe Saint-Pierre n’a pu que conclure avec une pointe d’humour à propos de Charlie « Il a déjà la taille et il a déjà le bagou », laissant sous-entendre qu’on recroiserait certainement ce jeune homme…

La cérémonie s’est prolongée autour du verre de l’amitié dans le hall du théâtre où chacune des forces en présence a pu échanger sur des sujets… de société.