Millau. À Evesham aussi, « It’s raining cats and dogs » !

Cela fait maintenant plusieurs années qu’un échange scolaire est mis en place entre l’établissement scolaire Jeanne d’Arc et Prince Henry’s à Evesham. La semaine dernière fut une semaine de retrouvailles pour 19 élèves du collège et lycée avec leurs homologues anglais, reçus dans les familles millavoises en juin dernier.

Les élèves ont alterné visite de la région et immersion dans le mode de vie et le système scolaire britannique : découverte de la maison à colombage à Stratford-upon-Avon où vécu Shakespeare durant son enfance, de la ferme aux papillons et de drôles de petites bêtes qui n’ont pas fait l’unanimité tant du point de vue des élèves que du professeur effrayé par quelques poils aux pattes !

Les visites se sont poursuivies avec la cathédrale anglicane de Worcester où se trouve le tombeau de Jean sans Terre devenu roi en 1199 et connu pour avoir perdu l’emblématique bataille de Bouvines le dépossédant ainsi de ses terres en Normandie.

La réception à la mairie a été un autre moment fort, car les élèves ont pu vêtir les habits traditionnels du maire et conseillers portés habituellement lors de cérémonies officielles.
Des activités plus ludiques, comme le bowling et le laser game, ont ponctué le séjour permettant de resserrer les liens avec leurs correspondants.

Le week-end passé en famille a été l’occasion d’autres expériences et découvertes, comme la visite du studio Harry Potter, d’Oxford et de Londres, ou d’une course dans la boue rendue encore plus difficile, car, si chez nous il pleut des cordes, en Angleterre , ce sont des chats et des chiens qui tombent du ciel ! « It’s raining cats and dogs ».

La dernière journée s’est déroulée au sein de l’établissement Prince Henry’s où jeans troués, vêtements de marque et baskets sont interdits puisque l’uniforme-cravate est de rigueur, ce qui n’a pas forcément déplu à nos élèves. Début des cours à 9 heures, petite pause de 40 minutes le midi et fin des cours à 15h30, largement le temps de préparer la valise pour le retour en France le lendemain.

C’est avec beaucoup d’émotion que les jeunes se sont quittés se promettant de se revoir et de poursuivre cet échange.