Festival des Templiers : Millau dans la course

Le départ 2018. © Cyrille Quintard

Entre 400 et 450 coureurs de Millau disputeront l’une des courses inscrites au programme du Festival des Templiers, du 17 au 20 octobre. Un vrai challenge, un grand défi pour certains qui ont découvert il y a peu le trail et souhaitent vivre cette grande aventure et pour certains, les plus performants la volonté d’en découdre dans un contexte national et international en espérant au final une place dans le top 20 – 50 ou 100 sur les Templiers (78 km).

A ce jour, seuls deux coureurs de Millau ont inscrit leurs noms dans le Top 10. Il s’agit de Michel Saint-Pierre, en 1995 lors de la première édition, une place liée à ses qualités de marathonien à 2h35’.

Le départ 2018. © Cyrille Quintard

Dans ce cercle très fermé, il fut rejoint en 2006 par Pascal Paracuellos, également 8e après s’être classé 37e en 1999 puis 18e en 2001, 11e en 2002 et 23e en 2003. Ce coureur affichait un profil plus éclectique, car il évolua longtemps dans l’univers du raid multisports, membre à part entière d’une équipe locale disputant les Raids Series. Dans le Top 20, ils ne sont que trois à franchir ce seuil élitiste, les deux trailers déjà cités ainsi que Patrice Pélissier bien connu à Millau sous le pseudo de « Péloche », un monstre d’endurance, touche-à-tout, bon spéléo, parapentiste, rollerskater. Il termine 14e en 1996 puis 24e en 1998.

Quentin Raissac, lors de la Verticausse 2018.

Quant au Top 50, il faut ajouter seulement 4 noms de plus. En premier lieu, Thierry Bernad qui fut le plus régulier et le plus assidu avant de quitter l’univers du trail pour le vélo en solitaire. Il se classe 4 fois dans les 50 premiers, 29e en 1999, 37e en 2000, 47e en 2003 et enfin 44e en 2006. On retrouve également Franck Gilleron lui aussi un touche-à-tout de l’endurance, compagnon de Pascal Paracuellos en raid multisports, toujours aussi fringuant en cyclo-cross pour le fun en masters. En 2003, il termine main dans la main avec son coéquipier de raid à la 23e place puis 29e en 2007.

Anthony Tassié lors des 10 Bornes Vertes du Cades 2019.

Dans ce Top 50, le plus discret d’entre eux, Philippe Bonidan qui en 2006 se classe 26e avant de s’exprimer sur l’ultra de l’Endurance Trail.

Puis c’est un trou de 12 ans pour trouver un Millavois dans le Top 50. En 2016, Anthony Tassié frôle de peu cette limite, 53e. En 2018, c’est Quentin Raissac qui vient taquiner les meilleurs Français. Ce kayakiste diplômé prend une belle 23e place en attendant le top 20 ?


Les courses

Jeudi 17 octobre

COURSE SPORT ADAPTÉ
150 jeunes en handicap mental
Départ 14h30 – 500 m à 2100 m

Vendredi 18 octobre

L’ENDURANCE TRAIL
Limité à 1500 coureurs
105 km, 5100 m+
Départ 4h00

L’INTÉGRALE DES CAUSSES
Limité à 600 coureurs
61 km, 3040 m+
Départ 6h50 – Peyreleau

MIDNIGHT TEMPLIERS
Limité à 400 coureurs
17 km, 740 m+
Départ 19h15

MARATHON DU LARZAC
Limité à 520 coureurs
36 km, 1540 m+
Départ 7h00 – Montredon

Samedi 19 octobre

BOFFI FIFTY
Limité à 700 coureurs
50 km, 2650 m+
Départ 9h00

MONNA LISA
Limité à 790 coureurs
28.7 km, 1260 m+
Départ 11h30

MARATHON DES CAUSSES
Limité à 1100 coureurs
38 km, 1580 m+
Départ 12h15

KINDER TRAIL
400 Enfants
1.5 km, 3 km
Départ 13h50

KD TRAIL
Limité à 100 coureurs
7 km, 280 m+
Départ 15h15

LA TEMPLIERE
Limité à 450 coureuses
7 km, 280 m+
Départ 15h30

VO2 TRAIL
Limité à 1025 coureurs
17 km, 730 m+
Départ 16h00

TRAIL DES TROUBADOURS
Limité à 500 coureurs
11.5 km, 540 m+
Départ 16h25

Dimanche 20 octobre

GRAND TRAIL DES TEMPLIERS
Limité à 2700 coureurs
78 km, 3660 m+
Départ 5h45

LA BELLE DE MILLAU
2500 marcheuses et marcheurs
4.2 km, au profit de la Ligue contre le Cancer
Départ 11h00