✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Natation

Millau. Natation : Le titre pour Alice Cruz et Camille Bouteloup

La semaine dernière, le bassin olympique de Saint-Raphaël, dans le Var, recevait plus de 300 nageurs pour les championnats de France de Nationales 2 Toutes Catégories.

Avec une grille de temps unique, la Fédération renouait avec un championnat toutes catégories confondues à l’échelon national, antichambre de l’élite française.

Malgré une grille de temps de qualification élevée, dix nageurs millavois s’étaient qualifiés pour cet évènement.

Alice Cruz papillonne d’or et d’argent

Elle avait axé sa préparation pour cet événement, elle n’a pas déçu. Alice Cruz revient de ces championnats avec le titre sur 200m Papillon. En 2’23’’, elle est toute proche de son meilleur chrono et a largement dominé la concurrence sur cette épreuve.

Publicité
Victoire d’Alice Cruz sur 200 Papillon.

Bien lancée dans son programme par un 100 NL où elle battait son record personnel et accédait à la finale B (1’00’’6), elle allait démontrer les progrès effectués en vitesse en battant de 2 secondes son record personnel sur 100m Papillon. Elle décroche l’argent sur cette épreuve qu’elle nage en 1’04’’9.

De beaux championnats pour Alice qui prouve une nouvelle fois qu’elle reste une valeur sûre du club millavois. Etudiante sur Toulouse, elle bénéficie de l’entente nouée avec le club du TOAC. Bravo aux coachs, Lois et Jonathan (deux anciens nageurs du SOM).

Camille Bouteloup confirme et gagne sur 200 Dos

L’autre victoire du week-end est venue de Camille Bouteloup. Dans sa nage de prédilection, Camille a remporté haut la main la victoire. Elle nage pour la 4e fois cette saison en 2’22’’, régularité intéressante à ce niveau de performance. Elle remporte une épreuve alors qu’elle n’a que… 14 ans.

Victoire de Camille Bouteloup sur 200 Dos.

Malgré un passage à vide sur 100 Dos, Camille réalise également un week-end performant en 4N : finale A sur 200 4N (2’30’’0, record personnel et qualification pour les France Espoirs sur cette épreuve) et 400 4N.

11 finales A, 4 finales B, 4 finales C pour le SO Millau Grands Causses

Hormis nos médaillés, le groupe millavois a marqué de son empreinte la compétition.
Laura Dressayre revient petit à petit à son meilleur niveau après une coupure. Elle entre en finale A sur 100 NL, 200 NL et 400 NL (finale C sur 50 NL). Elle était même toute proche de monter sur le podium du 200 NL (4e place). De bon augure pour la suite…

Margaux Bouteloup rentre en finale B sur 200 NL et revient à son meilleur niveau, malgré des ennuis physiques qui ne l’ont pas épargné ces derniers temps.

Marine Boudes bat on record personnel sur 200 Pap (2’27’’7). Qualifiée pour la finale A après les séries, Marine a encore franchi un cap et se rapproche un peu plus du temps de qualification pour les championnats de France Espoirs de cet été. Marine a également participé à la finale B du 400 4N.

Côté garçon, Roméo Chiotti se qualifie pour deux finales A sur 200 4N et 200 Pap. Sur la première épreuve, un départ trop rapide lui coûte tout espoir de podium. Il avait battu lors des séries matinales, son record personnel (2’11’’). Sur 200 Pap, il bat également son record personnel en 2’11’’. Il se qualifie également pour la finale C du 50m Papillon en passant par 2 fois sous les 27 secondes : 26’’9 en série et 26’’6 en finale.

Deux courses et deux records personnels pour Victor Coisnon. Sur 200 4N d’abord, il nage en 2’16’’0 et se qualifie pour la finale C. Puis sur 400 4N, où lors de la finale B, Il bat son record personnel de 2 secondes et passe sous les 4’50’’ (4’49’’).

Etienne Vidal et Louis-Marie Lecointre-Lafourest découvraient la dure loi des compétitions toutes catégories, eux qui n’ont que 15 et 16 ans…

Etienne se qualifie tout de même pour la finale C du 100m Papillon en nageant deux fois en 58 secondes (tout proche de son record personnel). Sur 200 Papillon, il bat son record personnel, mais reste aux portes de la finale.

Bravo à tous pour ces résultats. Un grand merci à Virginie et Constance pour la logistique et pour le confort des nageurs.

Bouton retour en haut de la page