Carnaval de Millau : Préparez vos scaphandres !

Réchauffement climatique, montée inexorable des océans, prolifération d’insectes ravageurs, pénuries énergétiques, troubles sociaux… Tous ces signes concordent : l’apocalypse est inexorable, les jours sont comptés pour notre planète condamnée à brève échéance, et Millau sera engloutie sous les flots.

Soucieux de préserver l’avenir de l’espèce homo millaviensis, le collectif carnaval a décidé d’organiser le départ de tous les habitants de la ville pour la lune, et leur demande de se préparer pour cette échéance, fixée au samedi 23 mars au Centre Spatial du Parc de la Victoire vers 18 heures.

Afin de permettre un embarquement sans panique ni bousculade, le collectif donne rendez-vous à la population à 16 heures place du Mandarous, en leur demandant de se munir de tout l’équipement nécessaire à la survie en milieu raréfié (scaphandre, confettis, etc.).

Les Peintres et Sculpteurs du Millavois ont commencé à travailler d’arrache-pied à la construction d’un vaisseau spatial spacieux et confortable, en attachant un soin tout particulier à sa présentation esthétique (dominée par les couleurs blanche, argentée, grise et bleu pâle, ainsi que quelques touches de jaune fluo pour une meilleure visibilité dans les encombrements de la ceinture de Kuiper).

Signalons qu’au départ le collectif envisageait un transfert sur Sirius, dont les verts pâturages auraient permis de meilleures conditions d’existence que la grisaille de notre satellite, mais les contraintes budgétaires liées au faible montant de la subvention municipale en ont décidé autrement.

Les opérations d’embarquement seront encadrées par les cosmonautes aguerris de l’Echo des Avens et de la Batucada Samba Mio, qui ont demandé le renfort de leurs collègues des Bizz’Arts (Collioure), de la Bella Ciao (Villedômer), de l’Orphéon de Garrafach (Vendémian), de la Bérézina (Saint-Sever du Moustier).