Dans la nuit de Noël, un chat, qui s’est retrouvé enfermé, miaulait derrière la porte de l’église du Sacré-Cœur.

Bon nombre de Millavois se sont émus de ces cris et ont fait part de réclamations… et voici ce qu’on peut lire aujourd’hui sur la porte de l’église.