L’aven de Puech Nègre avec le Club Cyclo Millavois

A la recherche de nouveaux chemins pour La Caussenarde et La Gravel Caussenarde 2019. Papic, guide passionné de spéléo et amoureux de son pays, donne tous les renseignements sur l'aven de Puech Nègre.

Samedi 1er décembre, le Club Cyclo Millavois propose des randonnées cyclistes aux licenciés affiliés FFCT. Rendez-vous place de la Capelle devant la Maison des Grands Evénements, les départs s’échelonnant de 13h30 à 13h40.

  • Randonnée A (personnalisable, 75 km, dénivelé + 860 m) : Millau – D991 – La Roque Ste Marguerite – Au km 26 prendre à gauche la D145 – Cantobre – Trèves.
  • Randonnée B (personnalisable, 83 km, dénivelé + 1153 m) : Millau – D991 – La Roque Ste Marguerite – Au km 26 prendre à gauche la D145 – Cantobre – Trèves – Prendre à gauche D47 – Lanuéjols – Prendre à gauche D28 – Les 4 routes – La Roque Ste Marguerite – Millau

Info pour les Vététistes : Un départ hebdomadaire a lieu tous les jeudis à 13h45.
info pour les routiers : le dimanche un départ a lieu a 9h

De plus amples détails sur le parcours sont disponibles sur : http://clubcyclomillavois.fr (rubrique activité) et sur les tenues (rubrique boutique)

Flash Infos

A la recherche de nouveaux chemins pour La Caussenarde et La Gravel Caussenarde 2019.

L’aven de Puech Nègre

La semaine dernière, les cyclos ont parcouru chemins et routes du Causse Noir. Le causse Noir, qui s’étend sur 200 km2, est le plus petit des Grands Causses. Il jouxte le massif cristallin des Cévennes à l’est et surplombe la ville de Millau à l’ouest. Il fait partie du territoire Causses et Cévennes inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Les avens singularisent les Causses.

La cavité de l’entrée de l’aven de Puech Nègre.

Lors de nos recherches de nouveaux chemins pour les parcours la doyenne des randonnées VTT, La Caussenarde, Papic notre guide passionné de spéléo et des causses nous donne tous les renseignements de l’aven de Puech nègre.

Une découverte historique sur les grands causses en 1978, le premier – 400 mètres et certainement une des plus belles cavités des Causses. Une très bonne surprise voire une révélation pour les spéléos locaux au moment de la découverte : « Il était bien possible d’atteindre une rivière depuis les plus hauts plateaux caussenards ».

Sur la route, les crevaisons sont moins courantes qu’à VTT. Pourtant, là, nous sommes bien avec nos vélos de route… Mais toujours les cyclistes collaborent !