La Cresse mise sur les mésanges et les chauves-souris

En matière de lutte contre la prolifération des chenilles processionnaires et de la Pyrale du buis, plusieurs méthodes d’actions existent, plus ou moins naturelles, plus ou moins coûteuses…

Conscient qu’une solution radicale n’existe pas, le Conseil départemental de l’Aveyron (en partenariat avec La fédération Départementale des Chasseurs) a décidé d’employer la méthode la plus écologique possible, en attendant que la nature règle le problème d’elle-même. Ainsi, il distribuera gratuitement aux communes qui en feront la demande des nichoirs à mésanges (mésanges bleues, mésanges charbonnières) et des abris à chauves-souris. Quelque 2.200 nichoirs et abris ont été commandés à l’entreprise Nord Aveyron Menuiserie d’Espalion pour un montant total de 44.000 euros.

Hier après-midi, la maire de La Cresse, Danièle Vergonnier, a ainsi reçu des mains du président du Conseil départemental, Jean-François Galliard, ses 7 exemplaires : 4 nichoirs à mésanges, et 3 abris à chauves-souris.

« Nous sommes ravis que le Conseil départemental ait pris conscience de l’importance du problème des chenilles processionnaires et de la Pyrale du buis sur notre territoire », s’est félicitée Danièle Vergonnier. Tout en soulignant que sa commune était beaucoup plus impactée par les chenilles processionnaires, « qui rentrent par endroit jusque dans les maisons ». Les premiers endroits qui seront équipés ont déjà été ciblés par la maire : « L’école, l’aire de jeux, le Sonnac… »

« Selon des observations récentes, les mésanges et certains chiroptères sont des prédateurs naturels d’insectes ravageurs comme la Pyrale du buis ou la Processionnaire du pin. Si l’on arrive à favoriser leur présence à proximité de certaines zones infestées, ils contribueront à limiter les dégâts occasionnés par ces espèces invasives », observe-t-on du côté du Conseil départemental.

Le Conseil départemental a aussi édité un petit dépliant qui explique comment et où installer ces nichoirs et abris. Ils seront distribués dans les mairies et les offices de tourisme.