PLUi : Une dernière réunion publique à Saint-Georges

C’est devant une centaine de personnes que le Président de la Communauté de communes a ouvert la troisième et dernière réunion publique qui représente un temps fort dans l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal. Document qui sera arrêté le 4 juillet prochain en Conseil communautaire, mais qui n’en sera pas figé pour autant.

En effet à la suite du Conseil communautaire du 4 juillet, ce même conseil proposera le projet de PLUi aux Personnes Publiques Associées PPA (collectivités territoriales : Conseils régional et départemental, chambres consulaires…) qui donneront leur avis officiel et pourront l’amender. Il leur a déjà été présenté à plusieurs reprises, elles en connaissent donc le contenu et les principales orientations.

Ce n’est qu’après cette consultation des PPA qui durera 3 mois, que l’enquête publique pourra commencer. Les modalités de cette enquête publique seront définies avec le commissaire enquêteur qui en sera chargé, et nous ne manquerons pas de vous dire quand et où vous pourrez le rencontrer.

Il est important d’insister sur les différents outils de concertation mis à la disposition du public comme les registres, le site internet dédié www.plui-millaugrandscausses.fr, les 3 réunions publiques (le diagnostic en décembre 2016 à Millau, le PADD en juin 2017 à Rivière sur Tarn, et le zonage & réglement le 13 juin 2018 à St Georges), les communiqués de presse, et l’exposition itinérante qui continue de parcourir l’ensemble des 15 communes…

Concertation et rendez-vous du 13 juin qui reflète d’une part, la sincérité de la démarche qui se veut résolument participative, et d’autre part la volonté de co-construire un projet qui s’inspire et s’alimente de la diversité de son territoire.

15 communes, environ 30.000 habitants, des documents d’urbanisme locaux très variés, des situations communales très différentes entre ville-centre et communes rurales… Il a fallu partir de cette diversité et ne cesser d’en tenir compte. Il n’a pas suffi de faire la somme des projets et documents d’urbanisme communaux. Elaborer un PLUi-HD, c’est avant tout réaliser un projet commun, dont l’élaboration et les choix de développement seront partagés.

Ce n’est pas un travail « hors cadre » ou « hors sol » : c’est une démarche à la fois encadrée par des lois et documents supra-communautaires, mais aussi alimentée d’études statistiques, de terrain, enrichie des apports que les partenaires institutionnels, les forces vives du territoire, et bien évidemment les habitants font parvenir.

Cette dernière réunion publique a été l’occasion de profiter de la présentation de la 3e phase de PLUi-HD qui regroupe le plan de zonage, les Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP) et enfin le règlement. Les trois prenant en compte tout le travail réalisé depuis septembre 2016, qui a mis en lumière le diagnostic du territoire, ses enjeux et le Projet d’Aménagement et de Développement Durables et ses orientations.

C’est à partir de la réalité du terrain, de ce qui s’est passé hier et de ce qui pourrait se passer demain si nous ne faisions rien, qu’ont été formulées des orientations, des objectifs, qui dessinent une stratégie intercommunale à horizon 2030.

C’est ce nouveau cap en matière de logements, de développement économique, d’agriculture, de mobilité, d’équipements, de préservation du cadre de vie, de respect de l’environnement et bien sûr d’attractivité qui ont ainsi été présentés jeudi soir à St-Georges-de-Luzençon.