La chasse aveyronnaise se porte bien

Samedi 14 avril, à Luc, la Fédération départementale des Chasseurs de l’Aveyron organisait son assemblée générale ordinaire.

Pour l’occasion ils étaient près de 500 représentants des chasseurs venus de tout le département pour écouter le Président Jean-Pierre Authier faire le bilan de la saison écoulée.

La chasse aveyronnaise se porte bien. Même si le nombre de chasseurs continue de diminuer, le nombre de nouveaux permis est en constante augmentation au point de battre des records.

Un engouement et un renouveau qui sont porteurs d’un formidable espoir pour la chasse aveyronnaise. Dans son rapport moral, le Président Authier a également fait une mise au point sur le permis à 200 euros. Il ne s’agit en aucun cas d’une aide de l’état aux chasseurs puisque cet argent est bel et bien celui des chasseurs et en aucun cas celui du contribuable. Qui plus est, cela ne concerne que les permis nationaux soit environ 4% des permis validés dans le Département.

D’ailleurs, ce permis nouvelle formule n’est à ce stade qu’un projet qui doit être encore construit et qui devrait voir son aboutissement pour la saison 2019-2020. Les élus nombreux en tribune ont également souligné l’importance de la chasse dans le monde rural. Précisant que bien souvent la chasse était le dernier lien social dans les campagnes et la dernière activité capable de rassembler.

L’Assemblée générale a également été l’occasion de faire approuver les nouveaux statuts de la Fédération, mais a également vu l’élection de Jean-François Alary en remplacement de Michel Gombert. Ce dernier a souhaité prendre du recul après avoir occupé au fil des ans tous les postes dans le Conseil d’Administration de la Fédération.

Le Président Authier a tenu une nouvelle fois à remercier chaleureusement Michel Gombert qui a tellement fait pour la chasse aveyronnaise.