Le Créa joue depuis plus de 30 ans un rôle essentiel d’espace de rencontre intergénérationnel ouvert à tous en centre-ville (MJC, CRDA, maison des associations, Fablab…). Avec plus de 250.000 visiteurs et 45.000 actes à l’accueil du Créa tous les ans, c’est un véritable poumon de la vie associative qui irrigue tout le cœur de ville et dynamise tout un quartier.

Or depuis le déménagement de la bibliothèque à l’Espace Capelle, une partie de cette activité s’est déplacée, et les espaces du sous-sol, inoccupés, offrent le spectacle pas très glorieux de locaux qui ont un besoin urgent de rénovation avant d’envisager un nouvel avenir.

Depuis 2014, avec la volonté municipale de conserver une dynamique éducative, sociale et culturelle et de tourner le Créa vers l’avenir, un projet de rénovation a été élaboré en concertation avec la MJC qui gère l’accueil du Créa depuis 1997 : réhabilitation thermique, mise aux normes d’accessibilité, rénovation du rez-de-chaussée, des mezzanines, du sous-sol, création d’une rotonde dans la cour…

Romain Mericskay, Hervé Marcillac, Karine Orcel et Françoise Pouget.

Un projet à 1,3 million d’euros, présenté hier par le maire Christophe Saint-Pierre, l’adjointe à la Culture Karine Orcel, le directeur des affaires culturelles Romain Mericskay et les responsables de la MJC, Hervé Marcillac et Françoise Pouget.

Guidé par Romain Mericskay, millavois.com vous fait faire un petit tour du propriétaire. Explications en images.

1L’entrée du Créa

Alors que l’entrée de la porte principale ne devrait subir qu’un léger lifting, et que l’agora restera l’entrée principale, une seconde entrée va être réalisée pour permettre un accès facilité aux personnes à mobilité réduite (personnes qui aujourd’hui doivent faire le tour par la rue des Fasquets). Un élévateur facilitera l’accès au sous-sol et une passerelle permettra un accès direct à l’agora.

2Passerelle d’accès à l’agora

Sous la mezzanine, à droite de l’entrée. C’est ici qu’est prévue la passerelle pour accéder à l’agora. L’escalier qui descend au sous-sol sera supprimé, et le vide comblé. Cette partie servira aussi, sans doute, d’espace d’exposition destiné à la pratique amateur, qui descendra d’un étage.

3Un nouvel usage pour les mezzanines

Les mezzanines seront conservées, et accueilleront un tout nouvel espace d’information pour la jeunesse ainsi qu’un cyberespace. « Les jeunes pourront venir chercher des informations autour des loisirs, du logement, de l’emploi, tout cela en mode libre, explique Hervé Marcillac, directeur de la MJC. Ce sera un point infos pour l’action jeunesse. En collaboration avec le service éducation de la mairie, des professionnels seront susceptibles d’y venir pour renseigner les jeunes. »

4L’accueil totalement repensé

Exit la petite banque d’accueil et les bureaux fermés. Plus grand, plus ouvert, l’accueil sera totalement modifié. La banque d’accueil sera en arc de cercle sur toute la largeur de l’accueil actuel. Une partie haute, pour les personnes valides, et une partie basse, pour les personnes à mobilité réduite.

5Le sous-sol a désormais un nom : « Le Silex »

 

Au sous-sol du Créa, un espace de 800 m2 s’est libéré après le déménagement de la bibliothèque. La Municipalité et la MJC ont eu la volonté de préserver le dynamisme du Créa, l’esprit créatif, d’échange et de partage, ainsi que l’effervescence associative (rappelons que quelque 130 associations se servent du lieu !) Comme nous allons le voir, l’espace libéré donnera un accès aux nouvelles technologies créatives, au sens large du terme. Un endroit de création qui aura pour nom «Le Silex». Un nom en relation avec la maitrise du feu, l’entrée dans les cavernes, l’étincelle de créativité… « Et puis derrière la technologie, il y a toujours la main de l’homme », rappelle Karine Orcel. Et comme dans tout espace de créativité moderne, un grand espace convivial sera réalisé comprenant la salle à droite de l’escalier, quand on descend à l’ancienne bibliothèque, jusqu’à la banque d’accueil de la bibliothèque. On y retrouvera un bar, les sanitaires, des espaces détente, mais aussi une petite scène surélevée qui pourra recevoir des petits groupes.

6Une nouvelle entrée, les espaces de circulation conservés

L’entrée au Solex ne se fera plus par l’agora, puisque l’escalier va être supprimé. Dans l’agora, l’escalier qui mène aux étages sera prolongé, et descendra jusqu’au sous-sol Silex, en passant par une rotonde qui sera créée au-dessus du petit amphithéâtre, à l’angle de la cour extérieure. On arrivera par un des deux espaces de circulations (photo du haut) qui seront conservés pour desservir l’ensemble du niveau.

7L’espace musique

Cette grande salle de l’ancienne bibliothèque sera mise de niveau (la « piscine » du milieu sera comblée). Elle sera destinée à accueillir les musiques d’ensembles : conservatoire, harmonie, chorales, batucada… La salle sera aveugle et bénéficiera d’un traitement acoustique de studio, pour éviter notamment les nuisances sonores. Elle sera connectée à une cabine d’enregistrement mise en place entre le grand studio (photo du haut) et le petit studio (photo du bas) qui lui, accueillera des ensembles plus réduits (5 à 6 musiciens).

8Atelier MAO

Le fond de l’ancienne bibliothèque sera transformé en espace de stockage et de circulation. Il servira aussi d’issue de secours. Les bureaux du fonds patrimonial, qui n’ont pas encore été déménagés et auxquels nous n’avons pas eu accès (portes en arrière-plan), serviront de nouvel espace de répétition et d’atelier MAO (Musique Assistée par Ordinateur).

9Un grand espace numérique

Sur l’autre aile, la grande salle en contrebas du boulevard Sadi-Carnot sera coupée en deux parties. Une accueillera un grand studio de création audiovisuelle, l’autre un petit studio d’infographie, création d’images sur ordinateur et postproduction.
Ces différents lieux de créativité seront mis à disposition des associations millavoises, mais permettront aussi de faire venir à Millau des artistes en résidence.

10Un nouveau lieu pour le FabLab

Le FabLab MillauLab, hébergé provisoirement dans les étages du Créa, descendra au Silex dans des locaux beaucoup plus adaptés, derrière l’espace numérique. Les grands volumes permettront d’accueillir des visiteurs et de développer des animations autour du FabLab.

11L’amphithéâtre sera couvert

Le petit amphithéâtre, dans la cour du Créa, sera recouvert par une rotonde. L’escalier desservira l’agora et le Silex, tandis que l’amphithéâtre en lui-même sera rénové et deviendra un nouveau lieu de vie.

Les travaux, qui vont débuter d’ici l’été, devront être terminés pour une ouverture au public en septembre 2019.

A terme, ces différents aménagements devraient permettre de développer les activités culturelles et artistiques. Enregistrement de groupes de musique, tournage de clips, espace de répétitions, création de films d’animation, créations de jeux vidéos ou d’applications, développement des activités du FabLab…  « Ce projet, facteur d’attractivité, va développer une image de ville innovante et créative », assurent les élus.