Les amateurs de la petite reine sont à la fête cette année. Quelques semaines avant le départ d’une étape du Tour de France, la première édition de l’Euro Cycle Festival devrait réunir les 11, 12 et 13 mai à Millau des milliers de passionnés de vélos de route.

L’Euro Cycle Festival, organisé par le magazine Le Cycle, en collaboration avec l’agence événementielle spécialisée dans le sport Move Publishing Events, la Ville de Millau et la Communauté de Communes Millau Grands Causses, veut être un événement dédié à toutes les pratiques (compétitions, randonnées, challenges…) et toutes les catégories de vélos route (vélos de route, vélos à assistance électrique, Gravels…).

Au travers d’une programmation sportive variée, les amateurs et professionnels de la discipline profiteront de nombreuses activités, tests et compétitions le temps d’un week-end. Mardi après-midi à la Maison des Grands Evénements, place de la Capelle, Yves Blanc, à l’origine du projet, et toute son équipe, présentaient les grandes lignes de cette manifestation qui sera amenée à être pérennisée.

Mardi, un petit groupe composé notamment de Nicolas Roux, François-Xavier Blanc et David Moncoutié a reconnu le parcours de la Ronde des Causses. « De beaux paysages, sur des petites routes, avec la neige au départ. On a eu droit aux quatre saisons, à part l’été », a plaisanté David Moncoutié à l’arrivée.

Plusieurs épreuves sont programmées

La Cyclassic, une cyclosportive, ouverte à tous et chronométrée avec deux parcours :

  • La Ronde des Causses : 150 km sur route fermée à 90 %. Au programme, cinq montées : la côte du Buffarel, la côte de la Malène, la côte du Maynial, la montée de Saint-Sauveur et la côte du Riou Sec. « Une épreuve digne des plus grandes étapes alpestres, n’a pas hésité à déclarer Nicolas Roux, l’un des meilleurs cyclosportifs de l’Hexagone qui a fait la reconnaissance du parcours mardi, en compagnie de David Moncoutié, vainqueur notamment de 2 étapes du Tour de France et 4 étapes du Tour d’Espagne. « Tout s’enchaine, c’est difficile, on est toujours en prise, le vent sera un élément clé. La dernière montée est la plus dure, elle va faire très mal. Les concurrents ont intérêt à être prêts physiquement. Mais c’est une très belle épreuve ! »

  • La Cardabelle : 88 km + liaison 22 km sur route fermée. La Cyclassic Cardabelle reprend le parcours de la Cyclassic Ronde des Causses. Les participants à la Cyclassic Cardabelle arriveront à la Côte du Maynial à Veyreau.
    Aujourd’hui, quelque 400 cyclos sont déjà inscrits pour ces deux épreuves. « Mais on en attend au moins 1000 », assure Yves Blanc.

La Rando Gravel : Une randonnée Gravel de 60 km avec 900 m de dénivelé positif au départ du Massegros (Lozère). Cette randonnée sera organisée le samedi 12 mai à 14h sur les plus beaux chemins et pistes du Causse de Sauveterre au départ du Massegros en Lozère. Elle proposera des vues imprenables sur les Gorges du Tarn.

La Pouncho challenge : La montée de la Pouncho (finale d’étapes du Tour de France en 1987 (victoire de Régis Clère) et 1990 (victoire de Marino Lejaretta) et de Paris Nice en 1996 (victoire décisive de Laurent Jalabert sur Lance Armstrong) est un véritable défi. D’une longueur de 7,8 km, elle offre une pente moyenne de 6,9 % pour un dénivelé total de 481 m. Qui sera le plus rapide pour cette montée de 7,8 km où les participants devront donner le meilleur d’eux-mêmes ?

Le Golden Sprint : Un sprint à vélo en plein cœur d’un village

Des randonnées, des challenges pour tous !

L’Euro Cycle Festival, ce sera aussi l’occasion de tester des vélos de route, Gravels, vélos électriques… Au Test Center, vous aurez la possibilité de tester les derniers modèles en conditions réelles et pour toutes pratiques !

Organisateurs, coureurs et élus locaux ont présenté l’Euro Cycle Festival à la presse, mardi après-midi à la Maison des Grands Evénements. Il a bien sûr été question des fameux 60.000 euros de subvention octroyés par la Communauté de communes, pour recevoir le festival pendant 3 ans. « Cette somme est un ticket d’entrée, souligne Elodie Platet, déléguée au tourisme. D’autres villes, comme Albi, étaient intéressées pour accueillir ce festival. Si on avait mis 3000 euros, on ne l’aurait pas eue », avec de faire le parallèle avec le coût du festival « Les Pieds sur Terre » de la municipalité Durand. « C’est un choix délicat, c’est une somme importante, on espère avoir fait un choix judicieux pour l’attractivité du territoire ». « Sans prise de risque, on ne ferait rien », a souligné Miguel Garcia, délégué au développement économique.

A noter qu’un grand nombre d’exposants seront présents au salon de l’Euro Cycle Festival, qui sera implanté au Parc de la Victoire, pour vous présenter leurs dernières nouveautés, avec diverses animations : Initiations, show de sprint, le Cycle Workshops, restauration… Tous réunis dans une ambiance conviviale ! Ce salon sera inauguré le 11 mai par un certain Michel Drucker, grand amateur de deux roues. Magnifique, non ?