✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Commerce
A la Une

Millau. « Meilleure boulangerie de France » ou pas, la Pâtisserie Saint-Jacques sur le chemin du succès

Dans le cadre de ses visites terrain au plus près des acteurs économiques du territoire, Véronique Martin Saint Léon, sous-préfète de l’arrondissement de Millau, est allée à la rencontre des jeunes dirigeants de la Pâtisserie Saint-Jacques, place du Mandarous, ce vendredi 26 janvier.

Pour la circonstance, Mirvette et Sami, frère et sœur, avaient convié le conseiller bénévole expert d’Initiative Aveyron, Jean-Paul Guibert, qui accompagne et parraine ces deux chefs d’entreprise depuis la reprise de l’affaire en juin 2021.

30 mois plus tard, après une phase de travaux de modernisation de la partie commerciale et de réfection de la vitrine, tous les indicateurs sont aujourd’hui bien orientés, traduisant un bon positionnement du produit Saint-Jacques sur son marché et une légitimité acquise par les repreneurs sur leur périmètre, challenge qui n’était pas acquis d’avance.

Un second point de vente à Saint-Affrique

Depuis le 1er décembre, à la faveur d’une opportunité, un second point de vente identique, à l’enseigne Saint-Jacques vient d’être ouvert au centre-ville de Saint-Affrique qui reçoit un excellent accueil et concomitamment Mirvette et Sami se sont vu confier la livraison d’un dépôt de pains et viennoiseries sur Saint-Rome-de-Cernon, pour pallier l’absence de boulangerie dans la localité.

Publicité

Aux côtés de l’activité « pâtisserie » et « chocolat » qui sont des marqueurs identitaires historiques de Saint-Jacques, avec deux temps forts, Pâques et Noël, le département « boulangerie » s’est lui aussi distingué, motivant la venue début décembre d’une équipe de M6, en vue de concourir à la 11e édition de l’émission « La Meilleure boulangerie de France » qui donne lieu à plusieurs épisodes dont la diffusion a commencé le 8 janvier relatant les visites rendues par les deux présentateurs dans les différentes régions pour goûter les produits proposés par les boulangers locaux qui seront évalués sur la qualité de leur pain, viennoiserie et pâtisserie.

Au fil des séquences, après les finales régionales, une boulangerie sera couronnée « Meilleure boulangerie de France », consécration attendue au cours du premier semestre.

La visite de Mme la sous-préfète manifestement intéressée par la teneur des échanges et la présentation de l’outil de production doté d’une jeune équipe réunissant enthousiasme perceptible et compétence a été reçue comme un témoignage de reconnaissance et d’encouragement délivré par la représentante de l’État, venant saluer le dynamisme et l’esprit entrepreneurial des jeunes dirigeants, désormais à la tête d’une PME d’une douzaine de collaborateurs.

De son côté, à travers cette transmission et la création d’un second point de ventes, Initiative Aveyron, par la voix de son Conseiller, s’est réjouit d’être au cœur de sa vocation, en ayant pris part, à travers l’effet de levier apporté par l’octroi de Prêts d’Honneur, au bouclage financier des deux projets, d’apporter depuis son expertise et son parrainage et de formuler le vœu que « Saint Honoré », patron des boulangers, guide à présent les pas de Mirvette et de Sami, engagés depuis près de 3 ans, sur le « Chemin de Saint-Jacques » vers les marches du podium.

Bouton retour en haut de la page