✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Les légionnaires de la 13e DBLE ont participé à l’exercice Alméria

Cette fois, ce n’est pas pour un trail désertique que deux sections de la 4e compagnie de la Phalange magnifique se sont rendues au camp d’Alméria (Espagne) du 24 novembre au 5 décembre 2023. Il s’agissait d’un entraînement conjoint entre la Légion étrangère et son homologue espagnole afin de consolider le partenariat entre les deux pays et d’échanger sur leurs procédures respectives dans diverses situations.

La 4e compagnie de la 13e DBLE devant le quartier général espagnol (DR)

L’Andalousie est un terrain privilégié pour se préparer à l’action en zone désertique. Très aride et vallonné, le terrain permet au chef tactique de travailler à vue, la carte ne permettant pas de se représenter suffisamment de détails. Mais ce n’est pas la seule difficulté, le camp de Viator (Alméria) comporte pas moins de cinq agrès d’instruction à l’action en zone urbaine, dont une reproduction d’un village africain particulièrement réaliste. Un complexe de tir à 180 degrés surnommé « la fosse » permet de s’entraîner à tirs réels en effectuant des ouvertures d’angle. Suite aux retours d’expérience, l’effort fut porté sur l’utilisation du drone et sur la manière de s’en sauvegarder, ce qui a nourri les échanges sur les procédures de chacun.

Après une phase d’installation sur la base opérationnelle avancée, les sections ont rapidement été binômées avec les sections espagnoles. Durant la semaine d’instruction, les légionnaires ont pu à tour de rôle travailler sur le combat en zone urbaine et celui dans les tranchées. Chaque soir, les sections se retrouvaient au club compagnie et continuaient de lier connaissance avec leurs homologues espagnols.

Pour conclure cette coopération, une phase tactique de 72 heures a été mise en œuvre pour permettre l’application des savoirs acquis précédemment. Les légionnaires de la 4e compagnie ont fait preuve de pugnacité et de rusticité, deux des qualités régulièrement saluées par leurs hôtes.

Publicité

D’ailleurs, le retour aux positions défensives statiques et aux tranchées est inévitable. Un complexe à tirs réels reproduisant le combat dans de telles conditions permet aux groupes ainsi qu’aux sections de travailler de la manière la plus réaliste possible. Là aussi le drone est très largement utilisé par la légion espagnole afin de renseigner en temps réel l’équipe au contact.

La 4e compagnie de la 13e DBLE avec la section génie espagnole (DR)

Les sections de la Légion étrangère ont été binômées avec des sections espagnoles pour suivre une initiation à la survie pendant 24 heures. L’objectif était de sensibiliser les légionnaires à la survie en milieu hostile, par exemple en étant isolés lors des combats. Au programme, récupération de l’eau, allumage d’un feu sans matériel et un peu de botanique.

La phase finale consistait en une synthèse reprenant l’ensemble des situations ayant fait l’objet des instructions pendant la semaine. Mêlant phases de tirs à blanc et de tirs réels, manœuvres offensives et défensives, terrain ouvert et zone urbaine.

Manœuvre d’une section de la 13e DBLE à tirs réels (DR)

Ce fut une excellente expérience pour les deux sections présentes. Les échanges avec les légionnaires espagnols furent nombreux et enrichissants, l’accueil était particulièrement soigné. Finalement, cet exercice aura été un précieux complément de formation qui sera très utile pour la future projection de la compagnie à Djibouti, début 2024.

Les militaires de la 13e DBLE à l’entrainement au tir longue distance (DR)

Bouton retour en haut de la page