✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité
A la Une

Millau. Natacha Burg lance la deuxième mi-temps du match du MHB pour la recherche contre la sclérose en plaques

Vendredi 24 février dernier, Natacha Burg a lancé la deuxième mi-temps du match de handball qui opposait le Montpellier Handball (MHB) à l’équipe de Créteil, un geste symbolique pour faire connaître la Neuro’run et le message qu’elle véhicule au public présent.

C’est devant les 3000 personnes présentes au FDI Stadium pour le match Montpellier/Créteil que la Millavoise a sifflé le coup d’envoi de la deuxième mi-temps de la rencontre. Pour cette ancienne joueuse de foot de haut niveau dans l’équipe de Toulouse, dont la carrière a été stoppée en 2004, à l’âge de 22 ans à cause de la sclérose en plaques, ce geste permet de faire parler de la maladie et de faire connaître la Neuro’run au profit de la recherche.

 © DR

Il scelle également le partenariat avec le fonds de dotation du MHB qui soutient le projet Neuro’run pour la deuxième année consécutive.

Luc Pace, présent aux côtés de Natacha Burg pour l’occasion, parcourt à pied 11 022 kms entre les 9 Diagonales de France, pour récolter des fonds pour la recherche sur la Sclérose en plaques.

Publicité
© DR

Après une pause de quelques mois, à la moitié de son périple, il reprendra son bâton de pèlerin le 6 mars prochain au départ de Bayonne pour rejoindre Montluçon bouclant ainsi la diagonale Hendaye/Strasbourg.

Le marcheur a déjà parcouru 5494 kilomètres, dont 63 996 mètres de dénivelé positif, et récolté près de 20 000 €, mais il déplore d’être encore très loin du but qu’il s’était fixé « un pas un euro pour la recherche contre la maladie » et continue son périple en espérant faire toujours mieux en faveur de la recherche.

Luc Pace aux côtés de Julien Deljary à droite, président du MHB et de Philippe Rivière, président du Fonds de dotation du MHB.© DR

Pour soutenir la Neuro’run

Bouton retour en haut de la page