✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Millau. Covoiturer pour faire une mammographie, c’est possible (et recommandé)

Le saviez-vous ? Tous les deux ans, dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, les femmes âgées entre 50 et 74 ans sont invitées gratuitement à faire une mammographie.

Seulement voilà, en Aveyron, moins d’une personne concernée sur deux (44,9 %) fait la démarche de prendre rendez-vous pour se rendre dans un cabinet de radiologie. « On a des progrès à faire », note Laurence Michelutti, qui fut pendant 40 ans docteur en chirurgie viscérale. « De nombreux freins existent pour se rendre à un examen de mammographie, comme par exemple prendre le rendez-vous, affronter un examen parfois douloureux et angoissant, se déplacer sur des distances importantes… », souligne-t-elle.

Aussi, le Comité de Sensibilisation pour le Dépistage des Cancers en Aveyron – au sein duquel elle est vice-présidente –, développe depuis un an un service de covoiturage sur l’ensemble du département, avec le soutien du Conseil départemental et du Crédit Agricole. « Notre objectif est de transporter collectivement les dames de tout l’Aveyron, en ayant pris nous-mêmes les rendez-vous auprès des hôpitaux et centres de radiologie, explique le Dr Michelutti. Cette démarche libère les femmes de tous les freins liés à cet examen. L’enjeu est de démultiplier tous ces transports en empruntant gratuitement les minibus des communes et clubs de sports du sud Aveyron. Ceci est une avancée aussi pour le respect de l’environnement : remplir un minibus avec huit femmes au lieu de huit déplacements est une économie d’énergie qui n’est pas anodine. »

Concrètement, les demandes de rendez-vous se font directement auprès du Comité de Sensibilisation au 06 18 44 25 03 (voir sur le site Internet www.preventiondepistagecancers12.fr les villages et villes principalement concernées). A Millau, un partenariat a été noué avec la Ville pour le prêt d’un minibus et une convention a été signée avec le centre hospitalier pour la réalisation des mammographies.

Publicité

Des conseils de prévention santé

Ce concept permet aussi, « de façon très chaleureuse et rassurante », de prendre le temps d’apporter des conseils de prévention santé sur les sujets d’actualité : limiter la consommation de plastique, boire l’eau du robinet, limiter l’usage des produits d’entretien toxiques pour l’air de la maison, privilégier la consommation de fruits et légumes de saison… Le temps des transports et de la salle d’attente des hôpitaux ou des cabinets de radiologies est source d’informations très riches avec les équipes de salariés et bénévoles.

Depuis le début de ce nouveau service, quelque 97 femmes ont été transportées dont la plupart sont du nord Aveyron. « Notre objectif est de développer cette solution sur le sud du département avec le soutien de la CPAM », note le Dr Michelutti. Avec l’espoir d’atteindre les 70 % de femmes qui se font dépister tous les deux ans, seule façon de faire baisser sensiblement le taux de mortalité.

A noter que ce service s’adresse aussi aux femmes dès 18 ans ayant une prescription de leur médecin gynécologue ou sage-femme.

Bouton retour en haut de la page