EducationSaint-André-de-VezinesVeyreau

Veyreau attire de nouveaux habitants, l’école du Causse Noir semble sauvée

L’école du Causse Noir à Veyreau (regroupant Saint-André-de-Vézines et Veyreau) se savait en sursis. En 2022, l’inspection académique maintenait la petite école pour septembre 2022, dont l’effectif tombait à sept élèves de la maternelle au CM2, du fait de départs en 6e, mais cette dernière exigeait que le nombre d’élèves puisse repasser la barre des dix élèves avant 2023, afin de pouvoir maintenir l’école à la rentrée prochaine.

Le problème durait depuis de nombreuses années ; aucune, ou peu de naissances dans les deux communes du causse Noir, et pas, ou peu de nouvelles familles ayant aménagé.

La nouvelle équipe à la tête de la mairie a pris le problème à bras le corps et a lancé au printemps dernier un appel sur les réseaux sociaux et les médias locaux, à destination des familles désirant s’installer à la campagne.

LIRE AUSSI >> La commune de Veyreau cherche des familles avec enfants !

Une action couronnée de succès puisqu’en ce premier jour de septembre, la rentrée scolaire s’est fait dans une ambiance festive et pleine d’espoir, en présence de nouvelles familles, des maires de Veyreau et Saint-André, des parents d’élèves, de Thomas le professeur d’école, autour d’un café et jus de fruits de bienvenue et petits gâteaux !

« Ce qui manque désormais, ce sont des logements, il y a plus de demandes que d’offres ! »Régis Cartayrade

En effet deux nouvelles familles se sont installées depuis cet été à Veyreau, ce qui porte l’effectif à dix, et ce n’est pas tout ! Une nouvelle famille ayant répondu à l’appel, désireuse de venir s’installer, a récemment trouvé du travail à Meyrueis, et devrait aménager d’ici à la Toussaint, ce qui porterait l’effectif à douze enfants !

Ces familles ont aussi des enfants plus jeunes, qui devraient pouvoir intégrer la petite section de maternelle en septembre 2023. Sans départ annoncé en 6e d’ici là, en l’état actuel, l’école du causse Noir passerait à 14 élèves pour 2023.

Le maire de Veyreau, Régis Cartayrade, s’est dit satisfait du résultat de la campagne lancée avec son équipe, la magie des réseaux sociaux ayant opéré, lui-même et son premier adjoint ont reçu des dizaines d’appels de familles venant de toute la France, qui ont vu passer l’annonce de la mairie ! « Je remercie au nom de toute la mairie ces nouvelles familles qui ont fait le choix de venir vivre à Veyreau, et qui de fait, participent à la sauvegarde de notre petite école. Nous leur souhaitons à tous la bienvenue ! Le succès est tel que la tendance s’est inversée ; ce qui manque désormais, ce sont des logements, il y a plus de demandes que d’offres ! »

« Après avoir décidé les propriétaires à louer à l’année, certains ayant joué le jeu pour l’école, et on les en remercie, nous avons encore de la demande ! C’est incroyable ! » assure-t-on du côté de la mairie. En effet, trois autres familles à candidature sérieuse pourraient venir s’installer au cours de l’année, si d’autres logements se libèrent, ce serait huit élèves supplémentaires !

« L’heure n’est pas au triomphalisme »

« Les logements HLM du village sont tous loués, ce n’était pas arrivé depuis des années, rappelle le premier adjoint, Loïc Marlas. Aveyron Habitat ne souhaitait pas construire de nouveaux logements à Veyreau, tant que les existants n’étaient pas tous loués. Il y avait certes un projet à Veyreau d’Aveyron Habitat en lien avec l’armée, mais sachant que cette piste un temps évoquée d’intégrer des familles de légionnaires ne se fera pas, vu que Veyreau ne répond pas à l’exigence de l’Etat-Major, il fallait se bouger et voir plus loin, autre chose. On est reparti de zéro avec une échéance très courte, et le tout sous le feu des critiques et des polémiques… Nous avons fait abstraction de ces dernières, et nous avons fait ce que Veyreau a toujours su faire de mieux face aux défis, c’est-à-dire avec le peu que nous avions, mais avec tous les atouts que nous possédons. Convaincre les propriétaires des logements existants de louer à l’année, et faire une vaste campagne médiatique sur les réseaux sociaux et notre annonce à fait le tour de la France. Il est encore trop tôt pour crier victoire, mais nous avons tout de même gagné une bataille en cette rentrée 2022. L’heure n’est pas au triomphalisme, il faut maintenant transformer l’essai et nous remercions tous ceux qui nous y aident, qui y participent et nous encouragent. On peut désormais aborder l’avenir avec plus de sérénité, et amorcer de faire de nouveaux logements à Veyreau avec Aveyron Habitat. C’est désormais possible, car nous leur avons prouvé que ce ne serait pas un investissement vain, il y a à nouveau de la demande ! »

Espérons désormais que l’inspection d’académie note les efforts faits par la mairie et constate l’augmentation des effectifs comme un signe d’espoir pour les années à venir. Une autre nouveauté, l’ancienne ATSEM ayant déménagé, une nouvelle ATSEM a été embauchée. Il s’agit de Virginie Georgel, qui est aussi la maman d’Ines qui intègre l’école cette année, elles font partie des nouvelles familles installées. Souhaitons la bienvenue à tous et une bonne rentrée à tous les élèves du Causse Noir, nouveaux et anciens.

Bouton retour en haut de la page