✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Millau. Trottinettes, gyropodes… : la mairie rappelle les règles de conduite

Afin de faciliter le partage de l’espace public entre piétons, vélos, voitures, et engins de déplacement personnel motorisés – EDPM (trottinettes électriques, gyropodes, hoverboards, monoroues…), il est nécessaire de respecter le Code de la route.

Ce dernier instaure des règles claires pour lutter contre les comportements dangereux, promouvoir l’utilisation plus responsable et plus sécuritaire de ces engins, et retrouver un usage apaisé des trottoirs pour les piétons.

Des règles propres à chaque véhicule sont définies, mais il est à noter que de manière générale :

  • En agglomération, les conducteurs d’EDPM doivent emprunter les pistes et bandes cyclables lorsqu’il y en a. À défaut, ils peuvent circuler sur les routes, dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h, mais pas sur les trottoirs ;
  • Hors agglomération, leur circulation n’est autorisée que sur les voies vertes et les pistes cyclables ;
  • Il est interdit de conduire sous l’influence de l’alcool ou après usage de stupéfiants ;
  • Il faut être âgé(e) d’au moins 12 ans pour utiliser un EDPM ;
  • L’usage d’un EDPM est individuel (et ne peut pas transporter plusieurs personnes) ;
  • Il est autorisé de se garer sur les trottoirs tant que cela ne gêne ni la circulation et ni la sécurité des piétons ;
  • Tous les EDPM en circulation doivent posséder un système de freinage efficace, des feux de position à l’avant et à l’arrière, des catadioptres (dispositif réfléchissant) à l’arrière et de chaque côté de l’engin, et un avertisseur sonore ;
  •  Il est évidemment fortement conseillé de porter un casque ou encore des vêtements ou accessoires rétroréfléchissants afin d’être visible de tous.

Une assurance de responsabilité civile est obligatoire pour utiliser un EDPM puisque depuis 2019, ces moyens de transport sont considérés comme des véhicules à part entière. L’assurance permet de couvrir les éventuels dommages matériels ou corporels que l’usager pourrait occasionner à un tiers avec son EDPM.

Publicité

Pour un centre-ville plus apaisé et un vivre ensemble harmonieux, respectons-nous les uns et les autres.

Communiqué de la Ville de Millau

Plus d’informations sur le site : securite-routiere.gouv.fr

Source
Ville de Millau
Bouton retour en haut de la page