Actualité

Millau, capitale des Arts martiaux historiques ?

Épées, boucliers et armures : des armes d’une époque révolue diraient certains. Pourtant, c’est bien avec cet équipement, à la manière des combattants du Moyen-âge, que les membres de la Salle d’Armes École Ancienne (SAEA) s’entraînent et se défient chaque semaine.

Les AMHE (Arts Martiaux Historiques Européens) et le Béhourd (genre de free fight médiéval) sont en plein essor dans les pays de l’Est depuis le début des années 90. En France, ces deux disciplines commencent à faire parler d’elles et l’Aveyron est l’un des pôles de ce développement.

Tous les lundis soir à Rodez (Station A) et les mardis soir à Millau (Lion fitness Club), les apprentis chevaliers, femmes et hommes se retrouvent pour des séances sportives et conviviales.

« C’est un véritable sport, explique Vincent Balissat, instructeur de sport de combat historique et éducateur sport santé. Notre club est d’ailleurs affilié à la Fédération Française de Pentathlon Moderne. On commence l’entraînement par un échauffement et un peu de renforcement musculaire, avant de passer à des assauts libres puis à une partie plus technique ».

Si les compétitions officielles se font bien en armure et en armes d’acier (non tranchantes), les entraînements sont la plupart du temps effectués avec des simulateurs en mousse dure pour le béhourd et en épées en nylon pour la partie escrime ancienne.

« Cela permet aussi de rendre la discipline plus accessible, poursuit Vincent Balissat. L’intérêt est de pouvoir tout de suite participer à des phases de combat, grâce à des protections adaptées. C’est quelque chose d’assez rare dans les sports de combat ou dans les arts martiaux. Chacun progresse à son rythme selon ses capacités et sa condition physique ».

© Aurélien Trompeau

Les Championnats de France de duel

En octobre dernier, le club aveyronnais coorganisait pour la première fois les championnats de France de duel à Millau. Le tournoi baptisé le Lion d’Acier a réuni des compétiteurs et des passionnés venus de tout l’Hexagone. Une manière insolite de mettre en valeur la cité du Gant, grâce à une pratique en plein essor et qui attire aussi bien les curieux et les amateurs, grâce à un impact visuel hors du commun.

En 2022, le tournoi du Lion d’Acier devrait connaître une nouvelle édition, toujours à Millau, mais les projets ne s’arrêtent pas là.

© Aurélien Trompeau

Des projets

La SAEA Millau-Rodez est bien décidée à poursuivre son développement, notamment en ouvrant dès septembre 2022 plusieurs entraînements dédiés aux enfants (à partir de 5 ans et aux adolescents).

« Nous avons vraiment envie de faire de Millau l’un des pôles majeurs des Arts Martiaux historiques, indique Vincent Balissat. Grâce à l’investissement des différents acteurs bénévoles et institutions, nous sommes en bonne voie. Aujourd’hui, nous avons besoin de renforcer notre réseau de partenaires, collectivités et entreprises locales, pour pouvoir continuer à avancer ».

L’appel est lancé, mais aucun doute qu’à Millau, capitale du sport, l’émergence d’une nouvelle activité atypique devrait attirer l’attention…

Rodez : entraînements les lundis de 20h à 22h à Station A. Millau : entraînements tous les mardis de 20h30 à 22h30 au Lion Fitness Club. Contact : SAEA Millau / Rodez, saea.rodezmillau@gmail.com ou 07 86 99 06 94.

Bouton retour en haut de la page