ActualitéMillau

Millau-Sagunto : Travail de mémoire, les leçons de l’Histoire

Dès la reprise de son cours le 5 octobre, le Comité de jumelage Millau-Sagunto développera un travail de mémoire multiforme embrassant les lettres et les arts, la presse et les médias en lien avec les grands évènements qui ont marqué douloureusement l’histoire de l’Espagne : l’Expulsion des Juifs d’Espagne en 1492, et d’autre part la Guerre civile espagnole et l’Exode des républicains espagnols – la Retirada -, la Seconde Guerre mondiale et le Génocide… Toutes ces grandes tragédies de la seconde partie du XXe siècle dont les stigmates se reflètent aux Mémoriaux de Rivesaltes et d’Argelès-sur-Mer : espaces que nous visiterons début novembre.

Les visiteurs se rendront vite compte que le Mémorial de Rivesaltes, construit au milieu des baraquements, témoins du destin des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui y furent internés dans des conditions peu dignes, ne retrace pas seulement l’histoire d’un camp, mais de plusieurs : celui des Réfugiés républicains espagnols à la suite de la Guerre civile, celui des « indésirables » du Régime de Vichy, celui des Juifs et des Tsiganes déportés à Auschwitz, le camp de transit des Harkis, après la Guerre d’Algérie…

Le Mémorial de Rivesaltes et celui d’Argelès-sur-Mer dédié aux Réfugiés espagnols, transmettent la Mémoire des camps pour que ne se répètent pas les erreurs du Passé (déplacements forcés de populations, internements arbitraires, racisme, xénophobie) dans la construction du Futur : ils répondent, donc, à une mission hautement éducative et civique.

Rivesaltes : Stèle commémorative en hommage aux Réfugiés espagnols. (DR)

Les « indésirables » de Collioure

A Collioure, mourut d’épuisement le 22 février 1939 le grand poète républicain, Antonio Machado : en forme d’hommage nous dirons sur sa tombe quelques-uns de ses vers parmi les plus célèbres.

Nous achèverons notre visite sur la plage, autour de la sculpture symbolique de Francesca Caruana commémorant le départ de Collioure, en 1493, des 39 derniers Juifs catalans, à la suite du décret d’expulsion des Juifs d’Espagne, édicté par les Rois Catholiques, le 31 mars 1492.

Une sortie riche en enseignements où chacun puisera « la substantifique moelle » des évènements historiques revisités…

Jacques Cohen, Président du Comité de Jumelage Millau-Sagunto

Via
Jacques Cohen
Source
Comité de Jumelage Millau-Sagunto
Bouton retour en haut de la page
X