ActualitéCulture & Loisirs

Millau. La Graufesenque au cœur de l’Antiquité

Les journées de l’Antique ont lieu du 28 juillet au 1er août sur le site de la Graufesenque. Les deux premiers jours ont tenu leurs promesses et le public a été au rendez-vous.

À la Graufesenque jusqu’au dimanche 1er août, c’est un retour au premier siècle av. J.-C. et une immersion au cœur de l’Antiquité qui attend les visiteurs pour les Journées de l’Antique.

Plusieurs animations sont proposées au public, parmi elles des reconstitutions historiques de La Legio VI Ferrata, réalisées par un groupe de passionnés.

Les reconstitutions historiques

La Legio VI Ferrata était une légion romaine recrutée par Jules César en 52 av. J.-C. en Gaule cisalpine. « Après avoir participé à la bataille d’Alésia et avoir combattu les Carnutes en Gaule, la légion fut de presque tous les combats qui marquèrent la lutte entre César et Pompée ».

Lors des représentations, la LEG Ferrata captive et emmène le public dans la vie quotidienne des camps de légionnaires, mais surtout au centre des combats menés par les redoutables légionnaires romains.

Les plus jeunes apprendront les bases des techniques de combat lors d’un atelier après les démonstrations.

« La reconstitution vivante d’une légion romaine permet de découvrir les aspects méconnus de la vie plutôt rude des hommes qui la compose, engagés volontaires pour 25 ans ». Chaque geste, chaque équipement, chaque objet du quotidien d’un légionnaire renaît à l’identique grâce à un minutieux travail de recherche et de préparation.

Les animations du week-end

  • Les créations de poteries à la mode sigillée par l’association Teranga

  • Les forgerons, accueillis par l’association ASSAUVAG, produiront un brasero

  • Les reconstitutions historiques spectaculaires avec l’installation d’un camp romain de plusieurs tentes.

  • Les ateliers céramique, parures et fibules, cotte de mailles, lampe à huile et un atelier pour découvrir le sel parfumé antique

  • Les visites guidées du site

  • La réalisation d’une villa romaine en LEGO

  • Caricatures de DAF à la mode antique

Une dernière conférence aura lieu le samedi 31 juillet à 17h : Les verres rutènes par Marion Brochot, doctorante en archéologie. « Si les fragments de verre forment des vestiges archéologiques discrets, leur étude permet d’appréhender le quotidien des populations gallo-romaines ».

Suite aux dernières annonces gouvernementales et en tenant compte des protocoles sanitaires, pendant toute la durée des Journées de l’Antique, le passe sanitaire sera demandé à chaque visiteur à partir de 18 ans.

Bouton retour en haut de la page
X