Actualité

Aveyron. « Le train Aubrac et la ligne sont en danger : mobilisez-vous ! »

Les élus et les usagers de la ligne continuent de se mobiliser autour de l'avenir du train d’Équilibre du Territoire « L’Aubrac ».

Lors du conseil communautaire du 18 novembre dernier était votée une motion de soutien sur l’avenir du Train d’Équilibre du Territoire « L’Aubrac ». À cette occasion, l’élu en charge de la mobilité Yannick Douls invitait la population à se mobiliser et à signer massivement la pétition en ligne.

L’objectif de cette pétition Urgence Aubrac est « d’empêcher la fermeture de la section sud de la ligne Paris Béziers ». C’est l’association « les amis du Viaduc des Garabit AMIGA » qui en est à l’initiative et rappelle tout l’intérêt de maintenir cette ligne.

« Emmanuel Macron a déclaré le 14 juillet 2020 vouloir « redévelopper les petites lignes de train », parce qu’elles « permettent de faire des économies et de réduire nos émissions ».

Malheureusement et malgré cela, la ligne de l’Aubrac ne pourra bientôt plus accueillir de voyageurs si comme prévu le niveau d’investissement reste le même. Mobilisons-nous pour que l’État finance sa modernisation complète et s’engage ainsi à ne pas supprimer les trains, avec l’accord des Régions. Cette ligne est indispensable au dynamisme économique et touristique des territoires et de la France.

La ligne de l’Aubrac (section sud de la ligne Paris – Béziers) permet :

o d’acheminer chaque semaine des milliers de lycéens et d’étudiants entre leur domicile et leurs lieux de formation,

o de relier quotidiennement le Massif central avec la capitale et la Méditerranée,

o d’offrir une alternative sûre, écologique et économique à la voiture individuelle,

o d’acheminer des milliers de tonnes de marchandises par le rail pour maintenir l’emploi et attirer de nouvelles entreprises,

o de faire venir chaque année des milliers de touristes souhaitant partir à la découverte des régions de France d’une façon plus responsable.

Il est impensable d’envisager que la ligne soit fermée d’ici 2021, alors qu’une nouvelle ère s’ouvre, dans laquelle tout le monde s’accorde à dire que le ferroviaire jouera un rôle crucial.

Il est temps que la France respecte les engagements pris au moment de la COP 21 et de la Convention citoyenne sur le climat ».

Signer la pétition

Bouton retour en haut de la page
X